42 eme d'infanterie en 1796

Petit Tambour au 42 eme d'infanterie en 1796. (Image du Net)

Ce Blog a déjà un an, ou presque… Il file, grâce à vous, vers ses 10 000 connections… Mais en visitant les statistiques, je me suis aperçu que certains articles du début n’ont pas eu l’écho qu’ils méritent, normal, c’était les balbutiements de « Mémoire des Hommes  de Sainte Livrade» qui n’avait pas encore trouvé son « public ». En ce mois anniversaire, j’ai donc décidé de republier ces deux ou trois articles qui apportent, je crois, des informations et un regard nouveau sur l’Histoire Locale qui est souvent la substance de l’Histoire Nationale.

Le premier est la « Levée des Milices (troupes) » en 1726. J’ai conservé les mots de l’époque, afin de le rendre plus vivant… Outre que ce document nous donne les noms, adresse, situation de famille, aspect physique et métiers de plus de cinquante livradais, on y découvre une foule de renseignements sur les métiers exercés que j’analyse en fin d’article. Bonne lecture !

FAC SIMILE

Reproduction de ce beau document de 1726. (Photo Patrick Garcia)

 

PROCES VERBAL CONCERNANT LA LEVEE DES MILICES POUR LA VILLE ET PAROISSE DE STE LIVRADE D'AGENOIS
L'an 1726,et le 22° du mois de May,en conséquance de la com­mission à nous donnée au nom du Roy par Monseigneur le Duc de Duras, Lieutenant Général des armées de sa magestée, et commen­dant en chef dans la province de Guienne, pour faire tirer au sort,en vertu de l'ordonnance de sa magesté du 25 février der­nier tous les hommes non mariés demeurant actuellement dans la paroisse de Ste Livrade,au nombre de 8, de l'age au moins de 16 ans et au plus agés de quarante, taille de 5 pieds de hauteur au moins, et en état de bien servir.
NOUS MONTALAMBERT CY DEVANT COLONEL d'un régiment d'infanterie des Milices, commissaire du Roy,demeurant à Villeneuve d'Agenois ,nous sommes transportés ce jourd'hui, dans la ville de Ste Livrade. Autour, les garçons de la paroisse, sujets à la Milice sestant assemblé en la forme uzitée pour les affaires de la communauté,lesdits consuls de la paroisse nous ont représentés les garçons dicelle,au nombre de 55, lesquels nous avons fait sur le champ inscrire par leur nom, age, taille et vacation dans notre présant procés verbail, ainsy qu'il sensuit.
                                                                                     SAVOIR
JACQUES SALES,maçon,habitant de la présente ville,agé de 20 ans,taille 5 pieds 1 pouce.
PIERRE PEBEREL,brassier,habitant de la présante ville,agé de 20 ANS,taille 5 pieds.
PIERRE SAUMADE,brassier,habitant de la présente ville,agé de 24 ans/Renvoyé pour nestre pas de taille 4 pieds 6 pouces. taille.
JEAN FOUGET,serveur,habitant de la présante ville,agé de 18 ans,taille 4 pieds 6 pouces. /Renvoyé pour nestre pas de taille.
JEAN CHAIROU,brassier,habitant de la présente ville,agé de 20 ans,taille 5 pieds 2 pouces.
JEAN MALAURE,tailleur,habitant de la présante ville, agé de 18 an, taille 4 pieds 8 pouces /Renvoyé pour nestre pas de taille.
PIERRE ROUERGUE,brassier,habitant de la présante ville, agé de 22 ans,taille 5 pieds.
JEAN COSTES,tisserant habitant de la présente ville,agé de 24 ans,taille 5 pieds 2 pouces 6 lignes.
ANTHOINE MALGRAT,brassier,habitant de la présante ville, agé de 20 ans,taille 4 pieds 6 pouces./Renvoyé pour nestre pas de taille.
JEAN GIBRAC,hoste,habitant de la présante ville,agé de 20 ans,taille 5 pieds 1 pouce.
ANTHOINE GAY,brassier,habitant de zandrille,agé de
20 ans,taille 5 pieds.
JEAN LABADE,brassier,habitant de Vitarelle, agé de 18 ans , taille 4 pieds 6 pouces / Renvoyé pour nestre pas de taille.
ESTIENNE BARDET,laboureur,habitant du village de PEIREMAL, agé de 26 ans,taille 5 pieds.
JEAN MALBECQ, laboureur,habitant de la JASSE, agé de 20 ans, de taille 4 pieds 8 pouces./ Renvoyé pour nestre pas de taille.
JOSEPH BERTRAND,tisserand,habitant de la présante ville agé de 28 ans, taille5 pieds 3 pouces.
JOSEPH BOUTET, tisseran, habitant de la présante ville, agé de 24 ans, taille 4 pieds 8 pouces / Renvoyé pour nestre pas de taille.
JEAN BRANDOU, tisseran,habitant de la prenante ville agé de 18 ans,taille 4 pieds 6 pouces / Il a les jambes tortueses.
JEAN BONNEVILLE, tisseran,habitant de GILET, agé de 25 ans,taille 4 pieds 10 pouces / Renvoyé pour navoir pas esté de taille.
PHILIP GOUZOU,malchand habitant de la présante ville, agé de 25 ans,taille 4 pieds,O pouce, 2 lignes.
RAYMOND HAUBERTIN, tonneillier, habitant de la présante ville,agé de 30 ans,taille 5 pieds.
JEAN LAURENS, brassier habitant de MAUX, agé de 24 ans, taille 4 pieds 5 pouces/ Renvoyé pour navoir pas este de taille.
PIERRE GRIFFOUL, tisseran, habitant de la presante ville, agé de 25 ans, taille 4 pieds 10 pouces. /Renvoyé pour navoir pas esté de taille.
ANTHOINE MENAUD DE LA JEANNE, habitant de GILET agé de 25 ans, taille 5 pieds 1 pouce.
PIERRE COURTISAN, brassier du lieu de NOMBEL, agé de 20 ans, taille 5 pieds 1 pouce.
GUILHAUME BOUZE, masson, habitant de la présante ville, agé de 28 ans,taille 4 pieds 8 pouces./ Il a grand mal aux jambes.

 

PIERRE BOUE, tisseran, habitant de LAMELON, agé de 25 ans,taille 5 pieds,1 pouce 6 lignes.

 

MARTIN FERLUCQ, tonnellier, habitant de la présante ville, agé de 26 ans,taille 4 pieds 6 pouces. /Renvoyé pour navoir pas esté de taille.
JEAN CHOPIS, brassier,habitant de COMPAIRO, agé de 20 ans, taille4 pieds 11 pouces./ Il est trop petit et de mauvaise figure.
JEAN RIBES,brassier,habitant de la présante ville, agé de 24 ans,taille 5 pieds.
PIERRE CATREILS, tisseran, habitant de la présante ville, agé de 16 ans,taille 4 pieds 6 pouces. / Renvoyé pour n'avoir pas esté de taille.
JEAN GARI, tisserant, habitant de SEPHONS, agé de 20 ans, taille 4 pieds 10 pouces. / Il est trop petit.
GEORGE BARTOU, tonneillier,habitant de GILET, agé de 30 ans,
taille 5 pieds 2 pouces.
GERAUD LAURENS, brassier,habitant de MAUX, agé de 20 ans, taille 4 pieds 8 pouces. /Renvoyé pour avoir esté trop petit.
JEAN BARRAUD, tisserant, habitant de la présante ville,agé de 16 ans, taille 4 pieds 6 pouces. Il est trop petit.
GUILHEN PEZAN, cordier, habitant de la présante ville, agé de 20 ans, taille 4 pieds 6 pouces. / Il n'a pas esté de la taille requise.

 

GUILHEM MERCADIE,laboureur,habitant de la PEZE, agé de 25 ans,taille 5 pieds 1 pouce.
ANTHOINE GRIFFOUL, forgeron du village de GILET, agé de 22
ans, taille5 pieds 1 pouce.
JEAN BARRAUD, brassier,habitant de la présante ville, agé de 18 ans, taille 4 pieds 8 pouces./Renvoyé pour navoir pas esté de taille.
JACQUES ARCHOU Fils, brassier, habitant du SIGALON, agé de 18 ans, taille 4 pieds 8 pouces. Il n'est pas de taille.
LA PIERRE Fils, garçon tailleur, agé de 18 ans, taille 4 pieds 8 pouces./Renvoyé pour nestre pas de taille.
BERNARD MENAUD, tisseran du village de GILET, agé de 26 ans taille 5 pieds 3 pouces.
GUILHEM JIFFARAS, tonnelier, habibant de LAMELON, agé de 18 ans, taille 4 pieds 6 pouces./ Renvoyé pour navoir pas esté de taille.
BERNARD HAUBERTIN, tonnellier, habitant de la présante ville, agé de 24 ans, taille 5 pieds 1 pouce.
JEAN CHARRY, brassier, valet de la veuve du sieur MALBECQ de VITARELLE, agé de 24 ans, taille 5 pieds 1 pouce.
ANTHOINE JONQUIERES, brassier,habitant de LAMELON, agé de 20 ans, taille 4 pieds et 6 pouces / Renvoyé pour nestre de taille .
ANTHOINE LACROIX, brassier, agé de 25 ans,habitant de MAUX,taille 4 pieds 8 pouces. /Renvoyé pour nestre pas de taille.
PIERRE GRAND, brassier,habitant de ROUBERT, agé de 22 ans, taille,4 pieds 6 pouces. /Renvoyé pour avoir esté trop petit.
JEAN DUFAUD, tisseran, habitant de SEPHONS, agé de 20 ans, taille 5 pieds.
PIERRE DELMAS, brassier, habitant de la présante ville, agé de 16 ans,taille,4 pieds 6 pouces / Il est trop petit.
BERNARD RIVIERE, brassier, agé de 20 ans, taille 4 pieds 10 pouces /Renvoyé pour nestre de taille.
JEAN ANGLADE, brassier, habitant de LAMELON, agé de 18 ans, taille 4 pieds 6 pouces. /Renvoyé pour nestre pas de taille.
JEAN SABATIE, dit FOURCHES, laboureur, valet du métayer de monsieur LABRUNIE, agé de 25 ans,taille 5 pieds 1 pouce.
JACQUES MALATESTE, brassier, habitant de la présante ville, agé de 16 ans,taille 4 pieds 6 pouces. /Refusé pour netre pas de taille requise.
JEAN MALAURE, du MOULIN DU LOT, / Désobéissant,ne sestant pas présenté.

 


 Et aprés avoir examiné lesdits garçons quil sy est trouvé qui navaient pas les qualitées requizes au nombre de 31,manquant de taille ou autres exemtions que nous avons jugé valables dont apostille a esté faite à l'article de leur nom, de plus sy est trouvé un désobeissant faisant le nombre de 32.
Partant il nen reste que le nombre de 23 propres a servir dans les milices, pour parfaire le nombre de 8 que la paroisse
doit fournir, lesquels ayant fait tirer au sort suivant luzage ordinaire, le sort escheu aux nommés:
                                                                                            SAVOIR
PIERRE COURTISAN,brassier du lieu NOMBEL,agé de 20 ans,5 pieds 2 pouces, cheveux chatains clairs, bien rasé.
ANTHOINE GAY, tisseran,habitant de Zandrille, agé de 20 ans, tail­le 5 pieds 2 lignes,cheveux noirs, vizage rond, la galle.
ANTHOINE GRIFFOUL, forgeron du village de GILET, agé de 22 ans taille 5 pieds 1 pouce,cheveux noirs frizés, bien rasé.
JEAN RIBES,brassier de la présente ville, agé de 25 ans, taille 5 pieds,cheveux chatains clairs,bien rasé.
BERNARD MENAUD, tisseran du village de GILET, agé de 26 ans, taille 5 pieds 3 poucescheveux chatains, abattus, visage noir et long.
JEAN SABATIE, dit "FOUCHES", valet du métayer de M. LABRUNIE,agé de 25 ans, taille 5 pieds 1 pouce. Cheveux noirs, visage maigre.
JEAN CHARRY, brassier, valet de la veuve du sieur Malbecq de VITARELLE, agé de 24 ans, taille 5 pieds 1 pouce. Cheveux cours, chatains, bien rasé.
GEORGES BARTOU, tonnellier, habitant du village de GILET, agé de 30 ans, taille 5 pieds 1 pouce, cheveux rouges et rouge de visage.

 


DONCT LE SIGNALEMENT a esté fait à larticle de leur nom, ensuite de quoy,nous avons expliqué aux soldats leurs devoirs et leurs obligations et la peine quils pouvoient encourir en ne les remplissent pas avec fidélité pour le service de sa Magesté. Le tout conforément à ladite ordonnance du 25 février dernier de lexécution de laquelle nous avons chargés lesdits Con­suls et requis les concernés, en forze de quoy, nous Commissaires du Roy avons signés le présant procés verbail qui a esté fait double, donct nous auront laissé une coppie auxdits Consuls, fait à Ste Livrade,
signé:MONTALAMBERT Commissaire.
Le 28 juillet 1726, Mr MONTALAMBERT, commissaire, c'est rendu à Ste Livrade pour voir les Miliciens et pour refaire les verbaux restants, a retiré les originaux des verbaux et estats et nous a renvoyé le verbal le 21 aout."

ooooooOOOoooooo

Les_misères_et_les_malheurs_de_la_guerre_-_02_-_L'enrôlement_des_troupes JACQUES CALLOT 1633

Scène d'enrôlement par Jacques Callot en 1633. (Reproduction Patrick Garcia)

 

 

 Quel superbe document! Il nous permet de savoir sur cette portion des hommes célibataires, âgés de 16 à 40 ans, quels étaient les métiers présents... et aussi, la proportion des hommes en dessous de la limite requise de "5 pieds de hauteur" (le pied du Roi valant 32.660cm, la hauteur exigée était donc de 1.633 mètre). On s'aperçoit que sur 55 hommes, il n'y en a que 23 assez grands pour servir, ce qui implique que la taille "normale" est très minoritaire dans notre secteur... Autre enseignement , les métiers les plus usités sont:
 
brassiers: 21
tisserands: 12
tonneliers: 5
laboureurs: 4
maçons: 2
tailleurs: 2
cordier: 1
forgeron: 1
hôtelier: 1
marchand: 1
noble: 1
serveur: 1
valet: 1

 

Ceci implique qu'il y a une majorité importante de Brassiers, qui sont des "Journaliers, ou manouvriers, ils représentent toujours une part importante de la population et vivent à la frange de la mendicité. En zone rurale, ils subsistent grâce aux travaux agricoles d’appoint chez les laboureurs ou marchands fermiers mais grâce aussi à la filature de la laine, à l’artisanat ou au transport. Ils servent encore de main d’oeuvre d’appoint dans le bâtiment, aident les bûcherons, fabriquent des fagots... Les femmes font des lessives ou prennent des enfants en nourrice." ( Les métiers d’autrefois, de Marie-Odile Mergnac, Claire Lanaspre, Baptiste Bertrand et Max Déjean, Archives et Culture.)
Suit la cohorte des tisserands. "Autrefois, les fibres synthétiques n’existaient pas. On travaille la laine, le lin, le chanvre. Le tisserand transforme ces fils en étoffes, mais si rêches et raides quand elles viennent d’être tissées que les dames font porter leurs chemises neuves d’abord par leurs servantes pour les assouplir…"
Suivent les tonneliers; nous savons qu'il y avait énormément de vignes, il fallait donc des professionnels pour la conservation du vin et son transport.
Puis presque à égalité, les laboureurs au nombre de quatre, deux maçons, un cordier (!) , mais comme il y avait production de chanvre, c'est tout à fait normal, un serveur, un valet...

La population est donc très majoritairement composée de petites gens... Sur 53 hommes, on trouve seulement 1 marchand, un hôtelier, et 1 noble... 
Oui c'est une petite mine d'or que ce manuscrit dont je reproduis en fac-similé, une des pages   avec cette très belle écriture de l'époque.

 

 PATRICK GARCIA

 

 

armee sous louis XIV - enrolement des paysans pour la milice

Image du Net