ND OLORON VG CLOCHER 138 copie

     Après Lescar, près de Pau, je décide d’aller vers le pays basque, m’arrêtant à la limite entre ces deux entités, à Oloron sainte Marie. Ici on est en Béarn ! A 3km on est en pays Basque, mais déjà, le bâti change, les paysages du Béarn, grosses fermes ou maisons aux murs plaqués de galets du gave, et toits en ardoises, se marient aux bâtis basques : maisons blanchies à la chaux et avec des colombages et surtout, avec la façade sur le plus petit côté de la maison, à l’inverse des 90 % des autres régions.

LESCAR- OLORON TRAJET

Trajet Ste Livrade sur lot (47110) à Oloron Ste Marie (64422)

    Les paysages plutôt montagnards pyrénéens, toits très hauts, avec des « capucines » (fenêtres mansardées), avec couverture en ardoises ou « galettes » la tuile plate, sont progressivement remplacées par des maisons aux couleurs traditionnelles basques sur les boiseries : rouge, vert et parfois bleu. 

 VUE DEPUIS LE PLATEAU 081 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre Pays Basque et Béarn : Depuis le plateau qui domine Oloron, on voit bien que le bâti local est d'ardoises et de pierres... (Photo : Patrick Garcia)

      A Oloron, une ville assez importante, on est à la frontière, et cela se ressent. Aucun dépliant du coin d’à côté (Le Pays Basque) … A l’inverse, de l’autre côté, pareil, soulignait un touriste qui regrettait c’est état de fait…. Ici, le gave d’Aspe conflue avec le gave d’Oléron, la couleur de l’eau de ces rivières pyrénéennes est extraordinaire, vert turquoise !MAISONS SUR RIVIERE 076 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn:Le bleu turquoise du gave d'Oléron tranche avec les gris bleutés des toits et des balcons qui le dominent. (Photo: Patrick Garcia)

 MAISONS SUR RIVIERE 078 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Curieux balcons protégés d'ardoises dominant les eaux tourmentées du gave. (Photo: Patrick Garcia)

 Une curiosité locale est la profusion des maisons bâties surplombant les gaves, et supportées par des jambes de force en bois. Pour les protéger des intempéries, certaines ont leurs murs parés d’ardoises !

 VUE DEPUIS LE PLATEAU 079 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre Pays Basque et Béarn : Notre Dame, vue depuis l'église Ste Croix. (Photo : Patrick Garcia)   

  Je monte vers les anciens remparts romains où l’on m’annonce une belle vue sur Notre Dame et les montagnes enneigées au loin. La montée est raide, mais par des sentiers zigzaguant comme les lacets en montagnes, j’arrive au sommet de cette butte, qui fut une des origines de la ville. Effectivement, au travers de la brume, je distingue les versants blanc immaculés des cols pyrénéens. Face à moi, la cathédrale Notre Dame, sur une éminence.

 Capture

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre Pays Basque et Béarn : Le trajet pour se rendre d'un monument à l'autre. (Photo : Patrick Garcia) 

   Elle semble massive et imposante, mais dans un style incertain, vu, d’ici. Pour le retour dans la vallée, plutôt que reprendre exactement le trajet pédestre qui m’a amené aux Remparts, je continue le belvédère et je redescends par l’Eglise Sainte Croix, du 11éme.

 STE CROIX 114 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Quelques renseignements basiques par l'intermédiaire de ce dépliant. (Photo: Patrick Garcia)

      Là, comme à l’église du village de « L’Hôpital St Blaise », juste à côté, trône une coupole avec une étoile d’inspiration « Mozarabe », un motif assez rare qui ne perdure qu’à 2 exemplaires en Aquitaine, des peintures et chapiteaux du chœurs magnifiques, un retable de 1706 bronzé, ou doré, ou cuivré… de toute beauté, 10 ou 12 mètre de haut !

 STE CROIX 092 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Les magnifiques peintures romanes de Ste Croix d'Oléron. (Photo: Patrick Garcia)

 STE CROIX 092A copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: L'architecture romane plein ceintre dans toute sa splendeur. (Photo: Patrick Garcia)

 STE CROIX 097 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: La coupole à la décoration (étoile) hispano-mauresque extrêmement  rare (seulement 2 dans tout l'Aquitaine). (Photo: Patrick Garcia)

STE CROIX 099 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Superbe retable doré à Ste Croix. (Photo: Patrick Garcia)

STE CROIX 105 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Les commentaires sur la vie de St Clément dont le gisant est publié ci-dessous. (Photo: Patrick Garcia)

STE CROIX 107 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Gisant assez réaliste de St Clément. (Photo: Patrick Garcia)

STE CROIX 103 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Chapiteau à végétaux du coeur de Ste Croix. (Photo: Patrick Garcia)

STE CROIX 101 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Très beau chapiteau historié sur les"Rois Mages" où l'on aperçoit à droite la Vierge et l'Enfant Jésus. (Photo: Patrick Garcia)

STE CROIX 102 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn:"St Homme"(au centre), présentant les plans de l'église, que l'on voit, en partie, en bas à gauche. (Photo: Patrick Garcia)

 STE CROIX 103 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Chapiteau des "fougères". (Photo: Patrick Garcia)

STE CROIX 104 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Vie de St Jean Bapthiste.(Photo: Patrick Garcia)

Un gisant de St Clément, plus vrai que nature…. Cette église est vraiment de toute beauté. Ses peintures éclatantes aux couleurs intenses, sont sidérantes au regard d’un extérieur, somme toute assez décevant. Comme en de nombreux endroits par ici, les dalles tombales du cimetière disparut ou de paroissiens argentés qui ont souhaité être enterrés dans le lieu saint, ont servi de dallage à Ste Croix.

STE CROIX 108 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Sol pavé de dalles tombales dans l'église Ste Croix. (Photo: Patrick Garcia)

STE CROIX 109 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Belle voûte en cul de four à l'église Ste Croix. (Photo: Patrick Garcia)

 STE CROIX 112 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Vue de la nef et des collatéraux de l'église Ste Croix. (Photo: Patrick Garcia)

STE CROIX 113 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Notez la puissance des piliers porteurs des voûtes.  (Photo: Patrick Garcia)

    Les colonnes qui supportent les voûtes sont d’un roman impressionnant. Leur piétement rond de 3 mètres de diamètre, s’élance en polygone épaulé par 4 colonnes engagées du plus bel effet. Pommes de pin et végétations forment le décor des chapiteaux. 

STE CROIX 116 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Portail d'entrée, somme toute assez banal, pour un intérieur qui est un véritable joyau de l'art roman. (Photo: Patrick Garcia)

MAISONS A STE CROIX 088 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Maison à colombages du moyen-âge, avec protections en ardoises pour les murs exposés aux intempéries. (Photo: Patrick Garcia)

MAISONS A STE CROIX 089 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Et une autre, dans le même style. (Photo: Patrick Garcia)

   L’après midi, par une chaleur de 28/29°, je monte à l’oppidum visiter Notre Dame.

 LA CATHÉDRALE  SAINTE-MARIE D'OLORON

ND OLORON VG CLOCHER 138 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Vue extérieure de ND, une cathédraale fortifiée.(Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON VG CLOCHER 139 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Un clocher puissant et redoutable. (Photo: Patrick Garcia)

 ND OLORON VG CLOCHER 140 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Ce clocher abrite un porche d'entrée qui est un véritable joyau. (Photo: Patrick Garcia)

 ND OLORON VG 127B copie 

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Vue de 3/4 de la cathédrale Ste Marie. (Photo: Patrick Garcia)

 ND OLORON VG 127 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Le chevet lumineux de ND, éclairé par de nombreuses et grandes verrières. (Photo: Patrick Garcia)

   Son chevet de style gothique est garni d’absidioles très hautes éclairées par de imposantes verrières, ces absidioles sont épaulées et séparées par des contreforts qui donnent au chevet l’allure d’une « étoile »…

    Latéralement, des stèles de différents modèles sont exposées. Elles datent du 3ème siècle, pour les sarcophages trapézoïdaux, aux coffres funéraires du 12ème/14ème, aux stèles discoïdales du 19ème… Les quartiers qui entourent la cathédrale sont superbes. Ils respirent le style béarnais, avec leur bâti épais, enduits et maçonnés, surmontés d’hautes toitures d’ardoises  munies de nombreuses mansardes (capucines) de différents modèles.

ND OLORON VG 129 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Les jardins de ND sont parsemés de témoignages mortuaires anciens. (Photo: Patrick Garcia)

 ND OLORON VG 130 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: "Balade entre les tombes" de diverses époques. (Photo: Patrick Garcia)

    Tout à fait impressionnante par son clocher fortifié muni de forts créneaux et de meurtrières. L’entrée et ses statues qui encadrent les voussures du portail sont superbes... A l’intérieur de superbes vitraux et un orgue exceptionnel !

ND OLORON PORCHE CLOCHER 146 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Le superbe portail ouvragé de ND Ste Marie. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON PORCHE CLOCHER 143 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Le portail en vue de 3/4 pour mieux apprécier la statuaire. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON PORCHE CLOCHER 155 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Le tympan du vantail droit offre la représentation de Daniel dans la fosse aux lions. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON PORCHE CLOCHER 156 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Certains voient dans cette oeuvre qui surmonte l'autre portail, l'ascension d'Alexandre le Grand. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON PORCHE CLOCHER 157 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn:

Le tympan de la cathédrale d'Oloron est original dans son iconographie et son style. Le thème principal de la descente de croix du Christ est très rare dans une église à cet emplacement; Cette représentation reprend le récit de la mort du Christ donné dans l'Évangile selon Jean;Autour de la croix, on peut voir à gauche, Marie, mère de Jésus, les mains sur le cœur, Marie, mère de Jacques, baise la main du Christ qui a été libérée, un personnage qui tient le corps du Christ, Joseph d'Arimathie tient des tenailles pour déclouer la main gauche du Christ, et l'apôtre Jean avec une main contre sa joue pour manifester sa douleur profonde. Au-dessus de la traverse horizontale de la croix, deux bustes, qui représentent le soleil et la lune pour rappeler les ténèbres qui se produisent au moment de la mort de Jésus. Au pied de la croix, un chrisme. Sous le chrisme a été sculpté une tête de veau ou de taureau dont l'interprétation n'est pas assurée. (Photo: Patrick Garcia)

De très nombreux personnages sculptés garnissent les arcs des voussures. Curieux, l’opposition des couleurs des pierres, les personnages sont en pierre cuivrée, soulignent les différents motifs et rehaussent la qualité des décors sculptés. A gauche, un animal mythique, peut-être le Léviathan, dévore les hommes, préfigurant les tourments de l’Enfer… Au centre du tympan, la « Descente de la Croix » surmonte un Chrisme, la sculpture est presque naïve et à peine en relief, s’opposant avec la multitude des personnages des voussures, certainement des apôtres( ?)….

ND OLORON PORCHE CLOCHER 144 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Chapiteau des "tireurs de langue". (Photo: Patrick Garcia)

 ND OLORON PORCHE CLOCHER 147 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Personnage surveillant, le regard porté vers le haut, sa lance a disparu.(Photo: Patrick Garcia)

    ND OLORON PORCHE CLOCHER 149 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Bêtes monstrueuses. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON PORCHE CLOCHER 150 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Les voussures ; dans la partie supérieure, les vieillards de l'Apocalypse de part et d'autre de l'Agneau pascal. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON PORCHE CLOCHER 152 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Bête monstrueuse dévorant un homme. (Photo: Patrick Garcia)

    Le trumeau central est constitué d’Atlantes au riche costume, mais dont le visage a été abimé lors de la Révolution. Les vantaux de la porte sont renforcés de plaques rosacées métalliques, peut-être munies auparavant de pointes pour les protéger, comme j’en ai déjà vu sur les mêmes motifs,  puisque ce clocher était défensif.

ND OLORON PORCHE CLOCHER 154 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Cavalier foulant un hérétique. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON PORCHE CLOCHER 158 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Atlante du trumeau, au visage massacré lors de la Révolution. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON PORCHE CLOCHER 159 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Autre Atlante un peu moins abîmé. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON PORCHE CLOCHER 200 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Vantail de porte renforcé par des rosaces métalliques. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON PORCHE CLOCHER 201 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Détail du blindage anti-hache. (Photo: Patrick Garcia)

    Les nombreux vitraux sont superbes et éclairent l’intérieur d’une lumière chaude ; et parmi eux, une  magnifique rosace ! Les voûtes sont portées par une alternance de piliers massifs ronds, et de gerbes de colonnes engagées… A souligner le très bel orgue qui doit faire vibrer les vénérables voûtes de Notre Dame jusque dans ses tréfonds…

ND OLORON INT VITRAIL 173 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Un des vitraux circulaires. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON INT VITRAIL 176 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Vitrail de lucarne . (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON INT VITRAIL 177 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: St Joseph. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON INT VITRAIL 179 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Parmi les superbes vitraux. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON INT VITRAIL 181 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Parmi les superbes vitraux. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON INT VITRAIL 182 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Parmi les superbes vitraux. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON INT VITRAIL 186 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Parmi les superbes vitraux. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON INT VITRAIL 188 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Parmi les superbes vitraux. (Photo: Patrick Garcia)

Un seul regret, aucun écrit sérieux, comme partout ailleurs, pour décrire les trésors de N.D., ni dans la cathédrale, ni dans les librairies voisines, ni à l’office du tourisme…. Heureusement, il y a internet et le bouche à oreille….

ND OLORON INT 161 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Nef de ND. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON INT 162 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Piliers colossaux de la nef de Ste Marie. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON INT 191 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Pierre tombale. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON INT 192 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Magnifique autel. (Photo: Patrick Garcia)

     Je continue mon après midi en revenant chercher un peu de fraicheur au bord du gave d’Aspe ou se trouve un adorable petit pont romain, encore utilisé par les voitures, malgré l’étroitesse de sa voie…

OLORON PONT ROMAIN 207 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Gracile pont romain sur les eaux turquoises du gave d'Oléron. (Photo: Patrick Garcia)

    Voilà je termine ici ma visite en Béarn, je complète mes notes par les commentaires bien plus avisés trouvés sur Wikipédia, ci-dessous. Bonne visite !!!!

RENSEIGNEEMENTS COMPLEMENTAIRES PAR WIKIPEDIA

Premières occupations humaines

Création romaine au Ier siècle de notre ère sur la voie du col du Somport, elle doit son nom, «  Iluro », aux peuples aquitains apparentés aux Ibères. Établie pour l'essentiel à Sainte-Marie sur la terrasse alluviale sur laquelle sera établie la future cathédrale, c'est aussi une citadelle dotée de remparts sur la butte de Sainte-Croix d'Oloron. Le promontoire de Sainte-Croix en est l'oppidum. En 506, Gratus, premier évêque connu assiste au concile d'Agde et devient saint Grat, dont la fête est aujourd'hui encore célébrée à l'automne.

 

ND OLORON VG MAISONS 135 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn:Les jolis immeubles autour de la cathédrale Ste Marie. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON VG MAISONS 141 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn:Les jolis immeubles autour de la cathédrale Ste Marie. (Photo: Patrick Garcia)

 Les grandes invasions vont plonger l'histoire d'Iluro dans l'oubli. Mais vers 1058, il semblerait que quelques habitats aient subsisté car l'évêque  Étienne de Lavedan s'installe sur la terrasse alluviale où se dresse encore une chapelle dédiée à la Vierge. En 1080, le vicomte Centulle V le Jeune vient bâtir la nouvelle ville d'Oloron (nom médiéval dérivé d'Iluro) sur l'ancien oppidum romain.

En ces temps médiévaux, aucun autre emplacement ne pouvait être plus sûr que ce promontoire bordé sur les côtés est-ouest par des cours d'eau. Ce vicomte incite les populations à venir résider et commercer à Oloron en instaurant des privilèges juridiques et économiques contenus dans l'acte de « poblacion » (ou peuplement), privilèges qui seront repris et renforcés en 1220 créant ainsi le « For d'Oloron », el quelques sortes, les coutumes, le plus ancien du Béarn.

Entre temps, l'ancienne cité d'Iluro renaît de ses cendres et porte désormais le nom de sa cathédrale, Sainte-Marie.

     Les descendants du vicomte s'employèrent à la construction des monuments à leur retour de la Reconquista ou des Croisades. Cependant, en 1214, Gaston VI Moncade dut céder les terres de Sainte-Marie, puis plus tard, celles des villages environnants aux évêques, car il était compromis avec les Albigeois hérétiques.

    En 1385, Oloron comptait 366 feux, Legugnon 11 et Sainte-Marie 85. Paul Raymond note que Legugnon comptait une abbaye laïque, vassale de la vicomté de Béarn.

     On assiste alors à une séparation des deux parties : Oloron, ville vicomtale et Sainte-Marie, ville épiscopale, qui deviennent rivales durant huit siècles environ, Sainte-Marie demeurant économiquement dépendante d'Oloron. Au XIIIe siècle, profitant de la croisade des Albigeois, l'évêque obtient la seigneurie sur Sainte-Marie et son  hameau  de Saint-Pée ; Oloron fait élargir ses privilèges avec son for, puis se voit dotée d'une enceinte et de deux ponts. Aux XIVe siècle et XVe siècle, elle obtient droit de marché et de foires et sa croissance aboutit à la création de faubourgs. C'est bientôt la capitale économique du Béarn, grâce à son commerce de transit avec l'Espagne et à l'essor de son artisanat textile.

ND OLORON VG MAISONS 202 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn:Les jolis immeubles autour de la cathédrale Ste Marie. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON VG MAISONS 204 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn:Les jolis immeubles autour de la cathédrale Ste Marie, ici une entrée bien dans le style béarnais. (Photo: Patrick Garcia)

 Époques modernes et contemporaines

    Les guerres de religion puis la Révolution suspendent à deux reprises cette prospérité. La rivalité entre les deux villes ne prend fin qu'avec la réunion de Sainte-Marie à Oloron, imposée en 1858 par le Second Empire, favorisant l'arrivée du chemin de fer en 1883 et la substitution de l'industrie à l'artisanat.

     Du 11 octobre 1795 au 5 mars 1796, Oloron eut le statut de chef-lieu du département des Basses-Pyrénées que détenait Pau qui avait succédé à Navarrenx.

    Sainte-Marie-Legugnon a existé de 1841 à 1858. La commune est créée en 1841 par la fusion des communes de Legugnon et de Sainte-Marie. En 1858, elle fusionne avec la commune d'Oloron pour former la nouvelle commune d'Oloron-Sainte-Marie.

 LA CATHÉDRALE D'OLORON SAINTE-MARIE

    La Cathédrale Sainte-Marie, classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO est un site incontournable lors de votre séjour. 
    La construction de la cathédrale débute en 1102 grâce aux nombreux butins ramenés par le vicomte Gaston IV le Croisé, lors de ses participations aux Croisades et à la Reconquista. Elle a peut-être succédé à un temple gallo-romain comme l’atteste le réemploi de la plaque de marbre du tympan représentant la Vierge Marie. 

    Cette cathédrale était le siège épiscopal de l'ancien diocèse d'Oloron, qui a été supprimé en 1802. En 1909, l'évêque de Bayonne relève le titre d'évêque d'Oloron et de Lescar. Le diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron compte depuis cette date une église-mère (cathédrale de Bayonne) et deux co-cathédrales (cathédrale d'Oloron et cathédrale de Lescar).

 

ND OLORON VG CLOCHER 138 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Le puissant clocher de la cathédrale Ste Marie. (Photo: Patrick Garcia)

ND OLORON VG 127B copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Vue de 3/4 de la cathédrale Ste Marie. (Photo: Patrick Garcia)

   Le portail roman de la Cathédrale Sainte Marie est l’œuvre de deux maîtres sculpteurs du XIIème siècle ayant travaillé de part et d’autre des Pyrénées.

    En avant de son portail roman, un massif clocher-porche du XIIe siècle de caractère défensif surmonte une toiture d'ardoise. Le tympan principal est orné d'une descente de Croix sculptée.

     La cathédrale abrite un riche mobilier en bois doré et polychrome, des tableaux représentant la vie de Saint-Grat (nom de premier évêque connu d'Iluro au VIème siècle), une chaire à l'origine d'un incident entre Catholiques et Protestants, un buffet d'orgues datant du XVIIème siècle et dont l'instrument a été réalisé par Aristide Cavaillé-Coll au XIXème siècle et de magnifiques vitraux.

Son Trésor  présent  est composé : 

  • Du chapier, meuble curieux et imposant du XIXème siècle, présentant une collection de vêtements sacerdotaux portés par les évêques d’Oloron, réalisés dans des soieries, damas et brocards de fils d’or et d’argent.
  • Des pièces d’orfèvrerie (XVIème au XIXème siècle)
  • Une exceptionnelle crèche, l’une des plus belles de France. Daté du début du XVIIIème siècle, un triptyque de bois sculpté évoque la Nativité. A cette scène, s’ajoutent sept personnages présentant les différentes classes sociales de la population béarnaise de l’époque.

  • Le portail ouest sous le sous le clocher-porchE
  • Les atlantes enchaînés du trumeau du portail ouest

EGLISE STE CROIX D'OLORON

STE CROIX 092 copie

 Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: Les magnifiques peintures romanes de Ste Croix d'Oléron. (Photo: Patrick Garcia)

STE CROIX 097 copie

Oloron Ste Marie (64), une cathédrale entre pays Basque et Béarn: La coupole à la décoration (étoile) hispano-mauresque extrêmement  rare (seulement 2 dans tout l'Aquitaine). (Photo: Patrick Garcia)

 Elle est contemporaine de la création de la ville de Sainte-Croix en 1080 : Sainte-Croix est l'ancienne ville féodale au cœur d'Oloron-Sainte-Marie.

    Amat, évêque d'Oloron, puis archevêque de Bordeaux en 1089, pose la première pierre de l'église à l'emplacement d'une basilique disparue. Elle a été achevée sous l'abbatiat d'Odon de Bénac, abbé de l'abbaye de Saint-Pé-de-Bigorre, successeur d'Amat. Les chanoines de 'église sont soumis à la règle des Augustins. Ce n'est qu'en 1102 que l'évêque Roger de Sentis construisit la nouvelle cathédrale Sainte-Marie.

C'était l'église paroissiale de l'ensemble de la ville d'Oloron avant la construction d'une église place Saint-Pierre, au XIVe siècle.

L'église a été transformée en temple protestant en 1569, rendue au culte catholique en 1621 sous la direction des Cordeliers.

Elle est dans un triste état quand elle est classée au titre des monuments historiques, en 1846.

Sous le Second Empire, son curé et historien, l'abbé Menjoulet, a entrepris sa restauration et son agrandissement.

Descriptif

     L'église a été construite suivant le plan bénédictin avec une nef et deux collatéraux se terminant sur un chœur avec une abside et deux absidioles voûtées comme l'abside en cul-de-four, après le transept. La croisée du transept est couverte d'une coupole centrale byzantine, enveloppée extérieurement d'un tambour cylindrique. Le bras nord du transept est surmonté d'un clocher.

     La coupole à nervures est d'inspiration mozarabe comme on peut le voir à celle du palais de l'Aljaferia de Saragosse ou de la mosquée de Cordoue. Ce même type de coupole se retrouve à l'église Saint-Blaise de L'Hôpital-Saint-Blaise.

La nef a conservé des chapiteaux romans à motifs végétaux. Ceux de l'abside et de l'absidiole sud illustrent des thèmes de l'Ancien et du Nouveau Testament avec des scènes profanes.

Chapiteaux et peintures de l'abside

En façade se trouve un portail moderne de style roman.

Un décor a été peint au XIXe siècle : la Passion du Christ a été réalisée par Bertrand Bernard, peintre décorateur de Bagnères-de-Luchon,

  • le Jugement dernier, les martyrs et les évêques locaux de l'abside, l'Agonie dans le jardin des oliviers, la Résurrection du Christ sont dus au peintre Romain Cazes, peintre d'histoire à Paris, élève d'Ingres.

PATRICK GARCIA