« LE DUCHÉ D'AIGUILLON... DÉDIÉ À MADAME LA DUCHESSE D'AIGUILLON PAR LE SIEUR PIERRE DU VALL, DOMESTIQUE DE MONSEIGNEUR LE MARQUIS DE St SORLIN, ABBÉ DE St REMY DE RHEIMS ». Pierre Duval, 1649.

 

CARTE DU DUCHE D AIGUILLON PAR LE Sr DUVAL 1677

La carte en couleur, moins précise

Cette carte est exceptionnelle… D’abord par son ancienneté, ensuite, par la qualité de son graphisme. Elle comporte des enseignements précieux. Si les fortifications des villes sont approximatives, elles démontrent quand même l’importance et parfois même la forme de celles-ci. De plus, on y apprend une foule de renseignements sur l’appartenance des terres, les anciens noms des villes et villages, et la géographie des lieux… Par exemple, au niveau du livradais, on voit qu’entre le Temple sur Lot et Ste Livrade, il y avait un bois, qui, en surface, était aussi grand que la forêt du Mas d’Agenais d'aujourd'hui.  En effet, elle semble si grande, mais dans son travers elle ne fait guère plus de 2 300 mètres…

CARTE DU DUCHE D AIGUILLON

La même carte, mais en bien plus précis

 Autre enseignement, les géographes commettent des erreurs aussi, malgré la qualité de leur travail pour l’époque. Notez que Fongrave sur Lot est du mauvais côté de la rivière… Enfin, sur le cour du Lot au niveau d’Aiguillon, ou sur la Garonne, nombre d’îles qui y sont répertoriées, n’existent plus.

Cette carte dressée en 1654 est superbe, 358 ans nous en séparent.

LE LIVRADAIS

La section correspondant au territoire Livradais

 Cette copie que je publie dans le blog est un exemplaire en noir et blanc, mais l'original est également publié en couleur quelques temps après. Je le glisse aussi, même s’il est de moins bonne qualité graphique.

PG