MONTCUQ LOT 036 copie

Après 3 semaines de balades autour de l'Auvergne, me voici prêt pour vous conter de nouvelles "Escapades Romantico-historiques" dans les "divers pays" qui constituent notre patrimoine régional, à nous, "Gens du Sud..."(Lol).

<<<<<ooOoo>>>>>

   Qui n’a vu où entendu le célèbre reportage sur Montcuq par les présentateurs de l’émission satirique du « Petit Rapporteur » de Jacques Martin sur TF1  en 1976 où, le journaliste commente : « Aujourd'hui, pour la première fois, je suis heureux de vous montrer Montcuq à la télévision ». Le nom du village est prononcé volontairement comme « mon cul », ce qui donne lieu à un certain nombre de jeux de mots grivois… Pour rendre hommage à ce sketch qui a donné une notoriété à la commune, une « Rue du Petit Rapporteur » est inaugurée le 8 avril 2007.

JMetéquipe

 

L'équipe du "Petit Rapporteur", autour de Jacques Martin (Assis).

dvd-le-petit-rapporteur

 

L'équipe du "Petit Rapporteur", autour de Jacques Martin.

    Le curieux nom de cette cité vient d’une racine celtique comportant le mot kuk, qui peu dévier en cuq, tuk, … et qui veut dire « mont, colline, pointe, hauteur, pech… » C’est donc une répétition qui est devenue le patronyme du village, entre deux mots, l’un roman et l’autre celtique, voulant dire la même chose.

       Le village allait acquérir une notoriété certaine qui se vérifie au fil des ans, la ville ne désemplie pas en période estivale, et chacun veut sa photo devant le panneau de la ville ou le tee-shirt souvenir. Le long des rues de vieille cité, les terrasses sont pleines à craquer, les allées sont constellées de groupes de curieux et promeneurs, topoguide en main, appareil photo en bandoulière.

MONTCUQ LOT 044 copie

Montcuq (46): Le magnifique donjon de Montcuq d'où l'on jouit d'une vue superbe.  (Photo: Patrick Garcia)

    Au-dessus de la cité, trône orgueilleusement le donjon d’un castel, malheureusement disparu. Pour 3 petits euros, vous bénéficiez d’une visite enrichissante et d’un panorama sur la ville et ses toits blottis autour de la tour. Un jour de grand vent, vous aurez même la sensation d’être prêt à être envolé comme un fétu de paille ou comme Icare.

MONTCUQ LOT CAMI ARLES 052A copie

 

Montcuq (46): Le chemin d'Arles à St Jacques et ses étapes françaises.   (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT CAMI DE TOURS 045A copie

 

Montcuq (46):  Le chemin de Tour à St Jacques et ses étapes françaises.  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT CAMI PUY EN VELAY 049B copie

 

Montcuq (46):  Le chemin du Puy-en-Velay à St Jacques et ses étapes françaises.  (Photo: Patrick Garcia)

 

MONTCUQ LOT CAMI PUY EN VELAY 049C copie

 

Montcuq (46): Le même avec une variante par Rocamadour.  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT CAMI PYRENEO 054A copie

 

Montcuq (46):  Le chemin Pyrénéen.  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT CAMI VG 057 copie

 

Montcuq (46): Un sacré maillage tous ensemble...   (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT CAMI VEZELAY 047A copie

 

Montcuq (46): Et un petit dernier, au cas où... Le chemin de Vézelay à St Jacques...   (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 059 copie

 

Montcuq (46): Différentes statistiques attestent de la reprise du "roumiage".   (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 060 copie

 

Montcuq (46):  Même les motivations des "Jacquets" ont été étudiées.  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 070 copie

 

Montcuq (46): Tenue du pélerin, chapeau et coquille, besace où ses registres sont dûment tamponnés dans les villes étapes.(Photo: Patrick Garcia)

    Dans les 4 étages de ce donjon, 2 étages sont consacrés aux chemins de « St Jacques de Compostelle ». D’où les « Jacquets » partaient-ils, par où s’y rendaient-ils, comment, quelles étapes, les symboles, les dates, l’organisation… Une collecte avec beaucoup de renseignements, mis en forme de manière concise et didactique avec des plans très précis des différents camis, avec leurs étapes et les quelques variantes dans les haltes jacquaires.

MONTCUQ LOT 067 copie

 

Montcuq (46): La maquette du donjon nous laisse sur notre faim.   (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 062 copie

 

Montcuq (46):  Les fenêtres sont pourvues de bancs pour travailler à la lumière, à l'image d'un "cantou".  (Photo: Patrick Garcia)

   Les autres étages sont consacrés à l’histoire du village, avec une petite maquette du donjon qui m’aurait plus intéressé si elle avait représenté le donjon dans son environnement de l’époque, c’est-à-dire le château démantelé.

    Par contre, coup de chapeau à la reconstitution très proche de la réalité, du cadre de la vie à l’intérieur de la tour au Moyen-âge.  Une grande infographie en couleur qui permet d’imaginer la vie du seigneur, de sa famille, du personnel et des soldats aux époques troubles des guerres franco-anglaises. Tout y est décrit minutieusement et il n’y a pas de grands discours à avoir, puisque nous sommes in-situe et pouvons comparer d’après les éléments parvenus à nous, sièges en pierre près des fenêtres pour travailler à son ouvrage, cheminée conséquente, latrines, éviers…

MONTCUQ LOT 073 copie

Montcuq (46): Si ma photo n'est pas bien belle, elle permet d'apprécier la disposition et la fonction des pièces dans les étages.(Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 074

 

Montcuq (46):  Une anecdote précieuse.  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 071

Montcuq (46):  Il faut savoir reconnaître le bon travail et citer tout le monde!  (Photo: Patrick Garcia)

Dans cette belle représentation infographiée, on voit au rez-de-chaussée, la cave-entrepôts-cuisine où s’affairent les cuisiniers, et tout à l’avenant, salle de réception ou de séjour, où trône le seigneur et sa petite cour, les étages où dorment en haut serviteurs et soldats, et au milieu, les appartements privés du noble et de sa famille dont l’épouse s’active au canevas assise près d’une fenêtre.

MONTCUQ LOT D 076 copie

 

Montcuq (46): Quelques beaux panoramas vus du haut du donjon.   (Photo: Patrick Garcia)

 

MONTCUQ LOT D 080 copie

 

Montcuq (46):  Bel ensemble de toits anciens regroupés autour de l'église St Hilaire.  (Photo: Patrick Garcia)

 

MONTCUQ LOT M 075 copie

 

Montcuq (46): Autre panorama.   (Photo: Patrick Garcia)

    La ville et l’association des bénévoles œuvrent de concert pour offrir un maximum d’intérêts à ce flot de visiteurs. Tout est propre, repeint, balisé et repéré pour que le touriste puisse passer au moins 4 heures et certainement plus, à arpenter les dédales d’une cité aux nombreuses maisons médiévales.

MONTCUQ LOT 037 copie

 

Montcuq (46): Belles rues et maisons à colombages.   (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 038 copie

 

Montcuq (46): Superbes maisons à encorbellement et pans de bois. (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 042 copie

 

Montcuq (46): Partout des endroits à peindre ou à photographier. (Photo: Patrick Garcia)

    A l’O.T., rue de la Promenade, un plan de la ville en couleur et repéré, permet de situer les quartiers. Mais pour être parfaitement au fait de ce qui vous attend, mieux vaut dépenser 1 euro et y acheter la brochure « Montcuq, Tours et Détours », illustré d’une vingtaine de photos qui viennent se greffer sur ce plan. Muni de ces deux docs, impossible de passer aux côté d’un des petits ou grands trésors que recèle la cité.

MONTCUQ LOT 085 copie

 

Montcuq (46):  Vieilles maisons et rues pentues.  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 086 copie

 

Montcuq (46):  L'exemple même d'une antique échoppe avec son atelier ouvert sur la rue.  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 099 copie

 

Montcuq (46): Des vieux quartiers préservés...   (Photo: Patrick Garcia)

   Autre monument qui se voit de loin, l’église St Hilaire et son clocher de briques de forme octogonale. Ce lieu de culte a eut tellement à souffrir que seul son chevet gothique aux immenses verrières n’a d’intérêt à mes yeux.  Ces superbes vitraux du 19ème siècle ont des teintes d’une pureté assez rare pour attirer et captiver le regard et l’appareil photo.

MONTCUQ LOT 108 copie

 

Montcuq (46): L'église St Hilaire au détour d'une ruelle. (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 087 copie

 

Montcuq (46): St Hilaire dont le clocher se dresse comme un phare dominant l'alentour .  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 092 copie

 

Montcuq (46): Et à l'intérieur, de splendides vitraux...   (Photo: Patrick Garcia)

Je conseille de prendre le temps et de visiter toutes les ruelles, systématiquement. Elles ont des noms anciens, « Carrérou ; de la Costo ; des Courtilles, du Coustalou ; du Grimpadou etc… ». Il y a même l’esplanade Nino Ferrer, un enfant du pays qui repose ici. Sa célèbre chanson : « Le Sud », est dans toutes nos mémoires…

images

 

Montcuq (46): Nino, l'enfant du pays repose ici, dans le Sud, et son épouse y vit aussi.  (Photo du Net)

MONTCUQ LOT 036 copie

 

Montcuq (46): La célébrité qu'a insufflé ce journal satirique valait bien une rue, la plus connue du village!   (Photo: Patrick Garcia)

Et son épouse habite encore ici, je l’ai rencontré faisant ses courses, charmante grande dame aussi blonde que son regretté mari.

    Beaucoup de maisons à encorbellements et à colombages des 13ème au 17éme siècle. Mais l’histoire heurtée de ce bourg castral à fait que le bâti a été meurtri. Des murs sont marqués de restes de portes ogivales ou de fenêtres à meneaux bouchées.

MONTCUQ LOT 101 copie

 

Montcuq (46): Magnifique maison avec en perspective le donjon. (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 106 copie

 

Montcuq (46):  La verdure, omniprésente...  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 107 copie

 

Montcuq (46): Une ancienne venelle et une belle enseigne. (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 104 copie

 

Montcuq (46):  Un devant de porte romantique.  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 103 copie

 

Montcuq (46): Mais où va donc ce cami....?   (Photo: Patrick Garcia)

Si l’ensemble peu paraître disparate, c’est une richesse pour le regard qui ne se fatigue pas à l’ennui. Ici, aucune maison n’est identique et pourtant elles ont toutes un charme certain. Elles respirent une certaine richesse, le bourg était réputé pour ses marchands mais aussi une certaine unité. Je sais, ceci vas à l’encontre de ce que je constatais auparavant en terme de disparate. Mais si les genres et les matériaux sont différents, ces maisons sont toutes anciennes, possèdent des toits assez semblables et, qu’elles soient à encorbellement, colombages, en pierre, en forme d’échoppe d’artisan, géminées, à meneaux… Elles sont toutes de la lignée des multi-centenaires, donc, toutes envoûtantes.

MONTCUQ LOT 093 copie

 

Montcuq (46): Certaines maisons ont leurs murs rapetassés.  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 094 copie

 

Montcuq (46):  Et des fenêtres à meneaux bouchées ou modifiées.  (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 095 copie

 

Montcuq (46): Charmantes devantures  à perron en hauteur.   (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 102 copie

 

Montcuq (46): Mais toujours l'impression envahissante d'un retour dans le passé.   (Photo: Patrick Garcia)

   Ce village est préservé de la « Peste Béton ». Ici tout est en élévation et rappelle que je suis sur un pic, « une tuque » ou un « Tuc »… Les noms affichés sur les rues me le soulignent à chaque croisement : « La Coste », « le Raidillou » ou « Le Grimpadou ». De ce fait, il y a toujours une vue en contrebas, ou en contre-plongée pour mettre en valeur ce paysage orné de nombreuses treilles.

MONTCUQ LOT 110 copie

 

Montcuq (46): Ici l'ancien couvent...   (Photo: Patrick Garcia)

MONTCUQ LOT 114 copie

Montcuq (46):  Là une antique pompe à eau avec en perspective, un bel exemple de maison en encorbellement.  (Photo: Patrick Garcia)

   Enfin, cette halte sur les chemins de St Jacques, après celle de Lascabanes et avant celle de Lauzerte, puis celle de Moissac, se situe sur le GR65, qui est « LE » chemin de St Jacques par excellence et du Puy en Velay et donc une variante passe par Rocamadour.

MONTCUQ LOT 115 copie

Montcuq (46): Juste pour admirer l'astuce, l'art de remplacer une clé de voûte par une poutre qui supporte toute la maison! (Photo: Patrick Garcia)

   A Montcuq, les amateurs d’histoire ou d’haltes jacquaires, de paysages superbes, de maisons anciennes, ou tout simplement ceux qui veulent revenir sur les traces de Nino Ferrer, ou du « Petit Rapporteur », trouveront matière à satisfaction. (VOIR PLUS BAS LA CITE DE MONTCUQ DECRITE PLUS EN DETAIL)

PATRICK GARCIA

Le prochain article sera certainement la suite du "Dictionnaire des Pigeonniers du Lot et Garonne", et cette fois, les Colombiers montés sur colonnes.... C'est à dire, les plus beaux...

MONTCUQ PAR WIKIPEDIA

Toponymie

Le nom de la localité est attesté sous la forme latinisée de Montecuco en 1257, nom identique à Montcuq (Montcuc vers 1127 - 1139, Belvès, Dordogne).

En réalité, il s'agit probablement d'un toponyme pléonastique, basé sur un thème préceltique *kuk (autrement *cucc) « hauteur », traduit au Moyen Âge par l'occitan mont « mont, hauteur » en référence à l'emplacement du village, bâti au sommet d'une colline.

Cette racine préceltique *kuk signifiant « hauteur », « promontoire » ou « lieu élevé » se vérifie régionalement dans des dérivés romans avec le même sens ou un sens voisin : dans la région lyonnaise, un cuchon (avec un suffixe diminutif -on) désigne « un petit tas ». On trouve également kukkuru « pointe, hauteur » en sardeet cucca « tête » en sicilien, termes renforçant l'hypothèse d'une origine préceltique, puisque les langues celtiques n'ont jamais été parlées dans ces régions et qu'en revanche, on possède de nombreuses traces toponymiques de langues pré-italiques, non indo-européennes. La racine *kuk est présente également dans les Balkans et même au-delà en Asie. Sa forme affaiblie est tsuk, suk (juk- en basque) connue en occitan mais aussi en albanais.

Géographie

La ville de Montcuq est située sur la RD 653 à 25 km de Cahors, dans le Quercy et plus précisément dans le Quercy Blanc sur la Barguelonnette et au lieu-dit deSaint-Geniez sur le Tartuguié.

Le site de Montcuq est situé sur une colline verte qui domine le cours de la Barguelonnette et les vignobles de Chasselas. Les rues médiévales, parfois en escalier, toujours pentues, montent vers le dôme rocheux dit « la roque », couronné d'un haut donjon solitaire, vertical, rectiligne, fait d'une tour et d'une tourelle rectangulaire. Le tout culmine à 24 mètres de haut. Le donjon est le seul vestige d'un château fort.

Montcuq est un peu « divisée en deux ». En effet, le véritable village est construit sur le haut de la colline et c'est là que l'on y retrouve la place principale, le marché, les ruelles typiques, ses deux églises, saint Privât et saint Hilaire... Mais la ville s'est étendue notamment vers une petite banlieue avec le petit quartier de Saint-Jean et une petite zone industrielle et commerciale qui longe la rivière.

Histoire

La fondation de Montcuq remonte à l'époque gallo-romaine.

Au XIIe siècle, c’était le chef-lieu d'une châtellenie à laquelle Raymond VII, comte de Toulouse, donna une charte de coutumes.

Montcuq, à forte implantation cathare et vaudoise, et qui avait reçu sa charte de Raymond VI, prit tout naturellement le parti occitan. Le 1er juin 1212, Simon de Montfort s'empara de la place forte, désertée par ses défenseurs et en fit don à Beaudouin, demi-frère du comte de Toulouse, rallié aux croisés.

Le 17 février 1214, sous le règne de son oncle Philippe-Auguste, Beaudouin comte de Toulouse se rendit au château de Lolmie (commune de Saint-Laurent-Lolmie, ruines du château XIIIe, au sud de Montcuq.) Rallié à la cause albigeoise et cathare, après un bref combat, il fut arrêté par Ratier de Castelnau (pourtant allié de Montfort), Bertrand de Mondenard et le seigneur de Montpezat. Conduit à Montcuq et privé de nourriture, il refusa d'ordonner à ses soldats, enfermés dans le donjon de se rendre. La garnison française se rendit pourtant moyennant la vie sauve. Le chroniqueur assure qu'elle fut aussitôt massacrée. Beaudouin, emmené à Montauban, fut pendu sur ordre de son frère.

Après le traité de Meaux en 1229, le roi de France fit abattre les murs de la ville et le château, dont il ne reste que le donjon, gardé afin de prévenir d'éventuelles attaques ennemies. En effet, le donjon, point stratégique, offre un panorama intéressant sur la vallée de la Barguelonne de par sa hauteur.

Montcuq fut, au XIVe siècle, plusieurs fois reprise par les Anglais et, au XVIe siècle, ravagée par les huguenots qui pillèrent le couvent des Cordeliers.

C'est aujourd'hui un bourg actif, ouvert au tourisme, et riche d'une coopérative agricole et fruitière, et du voisinage de la fabrique de meringues et de gaufres de Saint-Daunès.

Lieux et monuments

  • Seul reste du château de Montcuq, le donjon haut de 24 mètres, du XIIe est ouvert aux visites en juillet et août. Un escalier taillé dans la pierre mène à l'unique porte, celle de la tourelle-escalier. À travers un mur épais de deux mètres, elle donne accès à la tour où se superposent de grandes salles de 12 mètres sur 8, sur quatre niveaux. La salle basse servait de magasin, celles des premier et second étages avaient une cheminée.
  • La mairie du XIVe siècle a une cloche du XVIe siècle dans son beffroi ; plusieurs maisons sont des XIVe et XVe.
  • L'église Saint-Hilaire, au clocher octogonal, conserve un chœur du XIVe avec de grandes baies gothiques et des vitrages modernes.
  • La chapelle du couvent des Cordeliers, au quartier Saint Privat, a un portail du XIe siècle.
  • Le lac de Saint-Sernin.
  • La grotte de Roland
  • L'église romane de Rouillac et ses fresques du 12e siècle aujourd'hui libérées d'un enduit .
  • Raymond Bernard Flamenc, né à Montcuq vers 1355 et mort après 1402, est un juge-mage et maître rational de Provence
  • Joseph Puniet de Montfort, général d'Empire, est né au Château de Ventalays, près de Montcuq. Il fut conseiller général du canton de Montcuq.
  • Le chanteur Nino Ferrer (1934-1998) a longtemps vécu à Montcuq, jusqu'à sa mort. Il y a été incinéré.
  • Jean-Jacques Chapou (1909-1944) : résistant, alias "Capitaine Philippe"
  • Bertrand de Saint-Geniès (1260-1350), né à Montcuq, professeur à l’Université de Toulouse, patriarche d’Aquilée et homme de guerre.
  • David Garnett (1892-1981), écrivain et éditeur britannique.

Personnalités liées à la commune

Étape du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Sur la Via Podiensis du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, on vient de Lascabanes ; la commune suivante est Lauzerte, ancienne bastide avec son église Saint-Barthélemy.

Culture populaire:"Le Petit Rapporteur"

La commune de Montcuq connait une certaine notoriété à partir de 1976 grâce à un sketch sous la forme d'un reportage de Pierre Bonte avec Daniel Prévost pour l'émission satirique Le Petit Rapporteur diffusée surTF1. Dans ce sketch, le journaliste commente : « Aujourd'hui, pour la première fois, je suis heureux de vous montrer Montcuq à la télévision ». Le nom du village est prononcé volontairement comme « mon cul », ce qui donne lieu à un certain nombre de jeux de mots grivois. Pour rendre hommage à ce sketch qui a donné une notoriété à la commune, une « Rue du Petit Rapporteur » est inaugurée le 8 avril 2007.