- MOULIN DE LUSTRAC 3_4

Les moulins à eau de Lot et Garonne:( Photo: Patrick Garcia)Le moulin fortifié de Lustrac

 

 Après avoir parlé un peu de nos beaux mais regrettés moulins à vent, je persiste dans la meunerie, pour aborder un sujet encore plus ardu :

« Que reste-t-il de nos moulins à eau ? »

   Pas question de faire l’inventaire, un à un, de ce qui restent de nos moulins, mais d’en examiner quelques aspects et surtout leur importance cruciale au cours des siècles.

    En fouillant les archives du Lot et Garonne, je suis tombé sur un vieux livre :

 « Statistiques des cours d'eau, usines et irrigation à fin d'utilisation agricole et industrielle »

« Dressées par les Ponts et chaussées en 1899, portant sur 115 rivières, exceptions faites de la Garonne, du Lot et d'une partie du Dropt. Cet inventaire mentionne l'existence de 534 moulins à eau dont plus de 90 % sont consacrés à la transformation des blés en farine. Les autres moulins ont souvent plusieurs fonctions : on trouve majoritairement des scieries, des fabriques de ciment, des filatures, plus rarement des papeteries localisées dans la vallée de la Lède, des forges dans la vallée de la Lémance et un seul moulin recensé en tant qu'usine électrique. »

 

MOULINS A EAU ET A VENT EN 1809 ENQUETE IMPERIALE

 

 

     Quelle mine d’information !

 

 Tous les moulins sont grossièrement décrits, l’énergie hydraulique dont ils disposent par le volume d’eau qui s’écoule du ruisseau ou rivière qu’il exploite, mais aussi dans la proportion d’énergie qu’il utilise réellement ; Son activité est signalé, farine, ciment, plâtre, scierie etc…

   Le nom du moulin est intéressant, car la toponymie nous apporte des enseignements sur les lieux ou le propriétaire, mais aussi, il nous permet de le retrouver sur le terrain.

    

    J’ai donc passé tout au crible, et ce n’était pas facile au vu de l’écriture ampoulée qui laisse à désirer sur la vérité de ce que je lisais, j’ai essayé de vérifier sur une carte d’état major, et la carte hydraulique du Lot et Garonne proposée par l’association départementale de pêche qui a divisé notre département en 5 bassins spécifiques. Cette carte m’a donné des noms précis des 115 ruisselets, ruisseaux, ou rivières du 47.

  

   Pour les noms de moulins, je dispose d’un CD-ROM prêté par mon ami Daniel Marchio. Cet outil représente la « Carte de Cassini » dressée à partir de l’ordre donné par Colbert, sous Louis 14, en 1668, à l’Académie des Sciences.

    Dès lors, 4 générations de Cassini vont se succéder pour réaliser un maillage complet de la France. Cette carte sera achevée et confisquée (pour cause de guerre) à la Révolution. C’est la première aussi précise en France. Elle permet d’y trouver des noms dans leur version d’origine, des ruisseaux disparus, des routes et chemins « évaporés »,  des forêts laminées, des bois… labourés, des villages, des abbayes, des châteaux envolés….

    Cette carte est une mine d’or pour les chercheurs !!! J’ai donc essayé d’y retrouver l’orthographe de nos moulins, mais voilà ! Beaucoup n’étaient pas encore construits ! Tout comme les moulins à vent, d’ailleurs.

    Beaucoup y sont représentés, mais avec des noms différents… Alors, pour les amoureux des moulins, il restera à « séparer le grain de l’ivraie » !

 

Pour exploiter la carte de Cassini à fond il me fallait reconstituer le département actuel qui est réparti sur 5 ou 6 cartes différentes. En effet, les ingénieurs ont représenté la France sous forme de rectangles de 78 x 49 kms, à une échelle de 1/ 86400ème. Il y en 181 ! Et bien sûr, notre département actuel est réparti entre plusieurs cartes, une partie sur le bergeracois, le Lot, le Tarn et Garonne, le Gers, les Landes et la Gironde !

 

     Pour avoir une vision globale du 47, j’ai donc, du coup, informatiquement découpé tous ces morceaux de cartes, en 36 rectangles, tous identiques et de même poids informatiques (pixels).

 

     Après, il ne me restait plus qu’à l’aide d’un logiciel puissant « GIMP », de recoller tout cela en faisant coïncider au mieux ces petits bouts de territoires, dessinés par des géomètres différents et imprimés avec plus ou moins d’encre ! Il m’a fallut 15 autres jours, mais le résultat final est plus qu’acceptable !

 

   J’ai enfin pu situer nos moulins : en rouge les moulins à vent, et en bleu, ceux à eau. Il s’avère qu’au 18ème siècle, il n’y a que 355 moulins à eau représentés sur les cours d’eau du Lot et Garonne, comme vous pouvez le vérifier sur ma carte ci-jointe. Dans le même temps, et sur la même carte, je peux compter 210 moulins à vent ; soit un en gros, un ratio de 2 pour 3… Notre Lot et Garonne est donc un pays de vallées bien irrigué, entouré de hautes collines où se perchent nos moulins à vent.

 

MOULINS A VENT DU 47 - 209 UNITES+ EAU copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne:( Photo: Patrick Garcia). Carte des moulins, en rouge les moulins à vent, en bleu, les moulins à eau.

 

 

     Pour en revenir à cet inventaire des « Ponts et Chaussée » de 1899, nous sommes au début de l’ère industrielle. L’électricité existe, mais pas encore exploitée à fort rendement. Par contre, la machine à vapeur est au sommet de sa gloire. Les minoteries industrielles remplacent déjà quelques moulins, et pour la plupart, c’est le début de la fin (j’avais écrit faim, par inadvertance, mais, ce lapsus calligraphique n’est pas si éloigné de la vérité).

 

     Certains meuniers anticipent, ils achètent une machine à vapeur pour compenser les périodes d’eaux mortes et maintenir une activité constante à leur moulin et ainsi tenter de le pérenniser, mais en vain. Cela va retarder l’échéance de quelques décennies…

     D’ailleurs, autre enseignement de cet inventaire, chaque moulin est annoncé en activité, ou au chômage permanent, ou partiel. Dans ce dernier cas, il annonce souvent les périodes de plein rendement ou d’activité réduite.

 

   La plupart des moulins qui seront rescapés seront reconvertis en usine électrique, aspirés eux aussi par le « progrès » qui les avait tué. D’autres survivront sous d’autres formes en papeteries, scieries, ou cimenteries…

 

    J’ai donc constitué une première liste réunissant comme sur l’original, la description de chaque moulin établi sur chaque cours d’eau.

On constate que peu de moulins pouvaient fonctionner à l’année, en continue. Sauf sur les grands cours d’eau comme la Garonne, le Lot, le Dropt ou assez souvent, la Lède. 

   Pour remédier à cet état de fait, à ce manque de force motrice fournie par un volume d’eau suffisant et constant, ils étaient amené à pratiquer par « Eclusions ou éclusées ».

 

      En effet, même en période de basses eaux, on pouvait arriver à moudre partiellement. Par le système des « éclusées ou éclusions », qui consistaient à vider le bassin de retenue, on pouvait moudre quelques heures par jour ou par semaines.

   Souvent, les moulins étaient disposés en paliers, «  à la queue-le-leu ». Ils pouvaient, de cette manière, profitant de la vidange du bassin amont,  alimenter à tour de rôle les bassins de retenue des moulins en aval. La même quantité d’eau faisait ainsi le bonheur de plusieurs meuniers, qui, parfois, possédaient plusieurs moulins consécutifs, afin de pouvoir assurer un bon rendement à leur métier.

    La combinaison des moulins à vent et des moulins à eau, permettait dans une région copieusement alimentée en ruisseaux et rivières, et pourvue de nombreuses et hautes collines, ainsi qu’en vents dominants, de moudre assez pour alimenter la population locale, mais aussi des régions avoisinantes.

 

Pour finir mon intro sur les moulins à eau du 47 :

 J’ai poussé ma recherche encore plus loin pour faciliter le travail des amoureux des moulins.

     J’ai découpé cet inventaire en 5 bassins correspondant à l’hydrographie du Lot et Garonne. Il suffira à chacun de savoir dans quel bassin il se situe avec la carte en couleur que j’ai dressé. Puis de lire les moulins de son secteur avec leurs capacités et leurs fonctions.

 

 

HYDROGRAPHIE DU 47 COULEUR

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia) Les différents Bassins du 47 et leurs cours d'eau. Carte originale de la société de pêche, modifications et étude coloriée par mes soins.

 

carte du 47 AVEC LES COULEURS DES 5 PAYS 4000X4000 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia) Carte des villes et villages à comparer avec celle ci-dessus, des cours d'eau. Ces deux cartes vous permettent de trouver rapidement quel bassin abrite un cours d'eau, et donc, par voie de conséquence, les moulins qui s'y trouvent, afin de lire, ci-dessous, la description du moulin choisit.

 

    Chacun pourra ainsi imaginer l’activité de ces monuments, la plupart du temps écroulés où à l’état de ruine. 

   Il est un temps, pas si lointain, où ils étaient le centre de la vie paysanne et citoyenne. Ils donnaient au précieux travail du « Bonhomme Jacques », la valeur ajoutée qui allait permettre au peuple des campagnes et des villes de vivre et survivre.

    Rien que pour cela, ils méritent toute notre attention et notre gratitude !!

 

 

- CHÂTEAU-MOULIN DE LUSTRAC VG

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia) Lustrac, le castel protégeant le moulin fortifié.

 

 

Bassin du DROPT

 

Noms des Ruisseaux

DROPT (Lieux traversés : LAUZUN, ST NAZAIRE, LA LANDUSSE, CAHUZAC, ST QUENTIN, CASTILLONNES, CAVARC, FERRENSAC, DOUDRAC, BOURNEL, NARESSE, VILLEREAL, RIVES, RAYET, ST MARTIN, PARRANQUET,LAUZUN, ST NAZAIRE, LALANDUSSE, CAHUZAC, ST QUENTIN, CASTILLONNES, CAVARC, FERRENSSAC DOUDRAC, BOURNEL, NARESSE, VILLEREAL, RIVES, RAYET, ST MARTIN, PARRANQUET)

Noms des Moulins à farine

BRANA2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 30   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 11 

LACLEDE 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 28   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6

D’ESQUINJOS  (moulin à farine)  Moulin en partie démoli

D’ALLONS 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1

L’AUQUE 3 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 53   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 13

LUCAS 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 41   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

GASSAS 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 41   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

GRAND MOULIN 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 25   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6

COUSIN 4 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 43   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

LALERE 4 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 40   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

GRAND MAUROUX 1 paire de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13   chômage, depuis 1894

ST DIZIER 3 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 32   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

PIQUET 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 32   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

PIQUEMOLE 2 (moulin à farine)  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

MOULINOT 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

LARTEGUE 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 18   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

MAZIERES 3 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

SCALAGRAND  2 paires de meules. Moulin à farine.)  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 20   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

BARBOT 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 19   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

AUDRIEUX 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

PONT DE RIVES usine FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

RIVES 3  paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 18   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

PRADAGIE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

RICARD 2 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

LAFAGE-BASSE 2 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 14   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3,5

LAFRAGE-HAUTE 2 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

ST PIBOURNET 2 paires de meules. Moulin à farine.   FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 23  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6

COUSTALOUS 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 18   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

MAUDASSAIGNE 2 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 18   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

MASCARD Moulin de filature de laine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

               61  paires

Numéro de page sur l’étude originale : 6

Noms des Ruisseaux

DROPT (suite)

DOUSSET (Lieux traversés : à ESCLOTTES, STE COLOMBE, BALEYSSAGUES)

DOURDEZE (à DURAS, BALEYSSAGUES, ST SERNIN, ST ASTIER)

AUREAU (à AUNIAC, DARDAILLAN, ST JEAN DE DURAS)

Noms des Moulins à farine

DROPT 20 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 12   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

PEPICOU 20 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

RIQUET 20 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2

REGASSE 20 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 14   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

TARMINAGE 20 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

COURNILH 20 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

BENECH 20 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

BELLAU 10 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

LA GRACE 10 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

BIZET 10 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 12   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 CHOMAGE PARTIEL

PORTEVINS 10 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

COQUILLE 10 paires de meules. Moulin à farine.   FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

TRUFFIERE (DE LA) 10 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

Numéro de page sur l’étude originale : 8

Noms des Ruisseaux

DOURDENE (à ROUMAGNE, ST PARDOUX, MIREMOND, LAVERGNE, MONTIGNAC DE LAUZUN)

SIORAC (à ROUMAGNE, ST PARDOUX-ISSAC)

LESCOURROU (à SOUMENSAC, LA SAUVETAT)

Numéro de page sur l’étude originale :9

Noms des Moulins à farine

DOURDENE 10 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 29   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

FREMAUZET 20 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 32   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 Chômage permanent

PAS (DU) 20 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 31   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

PHILIPPE 20 paires de meules. Moulin à farine.    FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 29   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

LABORIE 20 paires de meules. Moulin à farine.   FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 27   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

JONCADIS 20 paires de meules. Moulin à farine.   FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 28   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

PETOUR 30 paires de meules. Moulin à farine.   FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

MAROT 20 paires de meules. Moulin à farine.   FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 34   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

MAISON NEUVE 20 paires de meules. Moulin à farine.   FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 19   RÉÉLLEMENT UTILISÉE CHOMAGE PERMANENT

LAMOTHE D’ALES 20 paires de meules. Moulin à farine.   FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 30   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

CHEMINADE 20 paires de meules. Moulin à farine.   FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 30   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

ISAAC 10  paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 NE MARCHE QUE PAR ÉCLUSION 

TARRADE 20 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 26   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

FUMA 10 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9

Noms des Ruisseaux

DOUYNE BASSE (à CAHUZAC, CASTILLONNES, DOUZAIN, MONTAURIOL, LOUGRATE)

DOUYNE HAUTE (à CASTILLONNES, FERRENSAC, LOUGRATE)

BOURNEGUE (à CAVARC)

NETTE (à CAVARC)

BREYSSOU (à RIVES, RAYET, PARRANQUET, TOURLIAC ( ?) ]

LIZOS (ILLISIBLE)

Noms des Moulins à farine

MAROT  2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,25 ne marche que par éclusées

BOURNOL 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,75  idem

CHAMBON 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1     idem

CERVOLE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1      idem

 

COMBELOLY 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1   idem

CLAMENS 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1     idem

PETIT-MOULIN 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 chômage permanent

JEAN GRAND 2 (effacé) rouets supprimés

RABEZE 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 46   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 13

SEGUEYS 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 50   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 14

CHAULET 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 39   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 13

 

126 paires de meules sur le bassin du DROPT

 

- MOULIN DE LUSTRAC 3_4

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin fortifié de Lustrac.

 

 

 

 

Bassin de Garonne Nord

 

Noms des Ruisseaux

LISOS (SUITE)

LAGUPIE (à STE BAZEILLE, LAGUPIE, CASTELNAUD, BEAUPUY, MAUVEZIN, ESCASSEFORT)

MILIEU (à STE BAZEILLE)

CAUBON (à CASTELNAU, MAUVEZIN, CAUBON-ST SAUVEUR)

Noms des Moulins à farine

BOUYNOT 2 paires de meules. Moulin à farine.   FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 33   RÉÉLLEMENT UTILISÉE chômage permanent

RAZENS 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 30   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

LIMOUZIN 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9

DRUZES 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 45 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 chômage permanent

VIAU 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 42   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 12

PONT DE LA MOTHE 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 41 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 11

CAREYRE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 29   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

PIQUET 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 33   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

JOLIS 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 22   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

 

DRILHOT 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

(T ?)FEVRIER 1 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 12   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 chômage permanent

STE BAZEILLE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 11   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

Noms des Ruisseaux

AVANCE  (à GAUJAC, MARMANDE, MONTPOUILLAN, SAMAZAN, FOURQUES, STE MARTHE, BOUBLON, RAYET, ARGENTON, SOUSSIGNAC, LABATHE)

Noms des Moulins à farine

CANTECORT 6 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 122   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 30

« GAYRAC » 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 27   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

LAPEYRE 4 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 81   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 20

« LATILOUENQUE » 4 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 79   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 20

« LA POINTURE » 4 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 75   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 29

(R) ? HAQUETON 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 70   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 20

MOULINET 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 70   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

FAIRE DE BAS 5 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 55   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 11

LARHIDE 7 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 72   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 28

TRIVAIL 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 64   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 15

« CRUQ » 4 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 67   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 17

FAIRE DE HAUT 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 78   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 15

GREZET 4 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 60   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 15

LA HESRENE 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 69   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 15

CLAVIER 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 78   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 15

Noms des Ruisseaux 

SERAC (GAUJAC, MONTPOUILLAN, MARCELLUS, COCUMONT)

 Noms des Moulins à farine

GUITARD 4 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 64   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

LABASTIDE 4 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 65   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 16

« BAUDRINS » 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 63   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 chômage

COMPAY 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 n’a plus de rouet

LABOURRE 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 41   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

LANES 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 30   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7,5

FRERIS 4paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 12

« VALLONDIER » SCIRIES MECANIQUE 4 Usine en fonctionnement

 « RENFORT » PAPETERIE 4 FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 35   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 26    Deux modes de marche

NEUF 4 Usine ne fonctionnant plus

TRILLEidem

LASSALLE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

ST MARC 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 25   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 chômage permanent

« CAMBOULIE » 2       idem    

MARQUEZINE 2    idem

 

Noms des Ruisseaux

GORET

COUJOUSE

BEAUZIAC

COUPEY (RAZIMET DE CASTELJALOUX)

RIEUCOURT

MAYRAC DE SONS

Noms des Moulins à farine

LANARRAT 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

JEAN FRANçOIS 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 chômage permanent

COUPEY 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,6 Usine ne marchant que par éclusée, en environ 12h  sur 24h

CLARENS 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5 - 24h de marche

BARATON 2 paires de meules. Moulin à farine.  En chômage, ne fonctionne plus

GOURGAUT 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,5 Usine ne fonctionnant que par Eclusée, soit 12h/24h

NEUF 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,5 idem

SAPOTIER 2 paires de meules. Moulin à farine. scierie mécanique FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE Idem ci-dessus

GUILLEMETS ou PERDIGAILS scierie mécanique Usine ne fonctionnant plus

Noms des Ruisseaux

PINDERES

LADOUX (à POMPOGNE)

AVANçOT

TREC  (MARMANDE, ST PERDOUX DE BRIEL, LONGUEVILLE, BIRAC, VIRAZEIL)

CANAULE  (LONGUEVILLE, BIRAC, GONTAUD, ST PIERRE, NAZARET)

Noms des Moulins à farine

DARGAN 0 Usine ne fonctionnant plus

LACOSTE 0    Idem

LADOUX 0      idem

DOUMEYRO   Idem

JAUTAN 0          Idem

FERRAUD 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 400   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 Chômage permanent

GRIGNOULETS 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 22   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 Chômage permanent

ANÉ 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 22   RÉÉLLEMENT UTILISÉE Idem

BRETON 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 30   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9 Idem

LONGUEVILLE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,35 qui marche par éclusées

ROUSSANNES 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 28   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

CATINE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 36   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 chômage permanent

GONTAUD 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 30   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

Noms des Ruisseaux

CANAULE

CAUTERAN

OURBISE (à VILLETON, RAZIMET, VILLEFRANCHES, COUTURES, FARGUES)

Noms des Moulins à farine

DUMENGEY 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 44   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

ARNAUD 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 36   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9

DES VERGNES 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

TOUTUTE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 26   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 chômage permanent

MOULINEAU 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 Ne marche que par éclusion

FAURE 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6

BERNÉS 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3 Idem

LA TOUR D’OURBISE 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

LARMURE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

REPASSAC 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 118   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 chômage permanent

VICON 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 14   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

SICON 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3 usine ne marchant que par éclusée et environ 12h sur 24h

MOULINEAU 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 20   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4 IDEM 12h/24h

L’HOSTE 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 43   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 IDEM 10h/24h

ARDOUIN 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 14   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2,5 IDEM 12h/24h

Noms des Ruisseaux

PAREYRE (à CALONGES)

Noms des Moulins à farine

LALOUBERE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 idem 10/24h 

LUSSSAC  0Usine au chômage ne fonctionnant plus

EMBEGEIdem

MARTINET 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 11   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 marche 10h/24

LAPORTE 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 marche 12/24h

MAUPAS 0Usine au chômage

ASTAFFORT Scierie  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 18   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3,5 marche 12h/24

RIVET 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 12   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,6 marche 8h/24

CLAOUY 0 Usine ne fonctionnant plus

CAMPECH 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 - 8h/24

PAILLEROT 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 – 10/24h

ST JULIEN (PETIT MOULIN DE)  0 Usine ne fonctionnant plus

ST JULIEN (GRAND MOULIN DE) 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3,2

MOULIST 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 11   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 chômage permanent

Noms des Ruisseaux

TOLZAT (à FAUILLET, VARÉS, GRATELOUP, BRUGNAC, LAPARADE, CASTELMORON)

PORGNE (à VARÉS, TONNEINS)

TOLZAT DE VERTEUIL (à VERTEUIL, BRUGNAC, COULX)

Noms des Moulins à farine

LASSALE DU CASSÉ 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 52 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 13

FAUILLET 4 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 46   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 11

GERRERAUX 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 25   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 Chômage permanent

GAL DE CAMBES 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 32   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

GILARD 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 23   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6

ROQUEBERT 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

SUBREBOSQ 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 marche par éclusion

MAGRÉ (DU) NOMMÉ LAPEYROUX AVANT 1857- 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 - Idem ci-dessus

MADONNE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1- Idem

LABOUL OU MOULINET AVANT 1863 – 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1- Idem

LACOSTE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

ARTIGUES 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 - chômage permanent

LESCALE DE VERTEUIL 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 - Ne marche que par éclusion.

ROQUEPIQUET DE MALBEC 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 - Idem

MALBEC 1paire de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1

 

 

223 paires de meules sur le bassin de Garonne Nord

         

 

 

- MOULIN DE LUSTRAC AUTRE MEULE

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia) Les deux meules dormante et courante de Lustrac.

 

- MOULIN DE LUSTRAC MEULE

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia) Au centre de la meule courante, le logement de l'annyle, l'entrainement de la mécanique.

 

 

Bassin du LOT

 

Noms des Ruisseaux

ARBIEUX

BANNIEU (à PUCH)

TROUMADAN (à AIGUILLON)

BEAUSSE OU LABERNÉDE (à AIGUILLON)

MALAGAGNE (à LAGARRIGUE D’AIGUILLON)

CHAUTARD

Noms des Moulins à farine

PINOT 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,5 Ne marche que par éclusions.

ANGIROUX 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,3 -idem

DEGOY 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2 - idem

MONVIEL 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 - idem

ARBIEUX 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,5- idem

FROUMADOU 1 paire de meules. Moulin à farine.  à faire la farine de plâtre, et scierie mécanique FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0- chômage permanent

SŒURS (DES) 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,6 Ne marche que par éclusions.

LAYMA 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 En chômage permanent

         

Noms des Ruisseaux

SALABERT

BEAUSSE (à GRANGES, MONTPEZAT, ST SARDOS)

Noms des Moulins à farine

GRAND 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1 Ne marche que par éclusion

GOUX 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1 -idem

RETOMBAT 1paire de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,7 idem

MAROT 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 - idem

BAROT  1paire de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,2 Idem

MOUNAC 2 - moulin à grains pour animaux FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,3 Une seule paire de meules fonctionne.

BEAUSSE  (DE LA) 1- moulin à grains pour animaux et scierie mécanique. Marche par éclusion

LARIGNÉE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 En chômage permanent

VERRIÉ 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 - idem

« NOUGAT » 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0- idem

CAMEL 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0- idem

MALEPEYRE 1 paire de meules. Moulin à farine.  moulin à grains pour animaux FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,4 - Marche 1 à 3 heures par jour pendant 6 mois, le reste du temps en chômage.

TALIVE 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,4 – Marche 10h par jour du 1er novembre au 31 janvier, le reste du temps au chômage.

REPASSAT 1 paire de meules. Moulin à farine.  moulin à grains pour animaux FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1- Marche 2h par jour du 15 septembre au 15 janvier.

SERIGNAC 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1 – Idem ci-dessus

Noms des Ruisseaux

AZÉ (au TEMPLE SUR LOT)

AUTOMNE (à STE LIVRADE, DOLMAYRAC, ALLEZ ET CAZENEUVE)

MERDASSOU (à STE LIVRADE)

FONFRÉDE (à STE LIVRADE)

LEDE (à LÉDAT, VILLENEUVE, LA SAUVETAT SUR LÉDE, MONFLANQUIN, LAUSSOU, PAULHIAC, MONTAGNAC, SALLES, GAVAUDUN)

Noms des Moulins à farine

POINTU 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

BROUSSE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

PONT DE LA PIERRE (DU) 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE: CV-VAPEUR 7 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

CAPSOLE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

CAZENEUVE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3 – Un blutoir et un trieur

MAZIÉRES moulin à plâtre. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 – Moteur supprimé.

 

LAROQUE 4 paires de meules. Moulin à farine et scierie. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 82   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 25 Il y a 2 chutes.

DU MILIEU 3 paires de meules. Moulin à farine et filature. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 57   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 14

SEYNOT  filature de laine et foulon FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 60   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 15

BEAUJEAU 5 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 85   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 27

CASSÉ 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 54   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 13

CENDROUS 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 57   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 14

Noms des Ruisseaux

LÉDE (SUITE)

Noms des Moulins à farine

BARAILLÉ 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 57   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 15

LÉDAT 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 36   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9

SOUBIROUS 4paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 57   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 14

ST JEAN 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 32   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

GROS (DU) 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 32   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

MÉNUSE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 32   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

LA SAUVETAT 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 39   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 12

REYSSOU (DU) 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 41   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10 – Avec blutoir, crible et pétrin.

GIBEL 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8 - Idem

« LALBIC » 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 31   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

« CALVIAC » 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 28   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9- Blutoir, crible et pétrin.

MOULIGNOS 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 29   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

BOULEAU 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 22   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6 – Avec blutoir, crible et pétrin.

LAGRAVE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4 – Avec blutoir et crible.

BAYSSAC 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 20   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

Noms des Ruisseaux

LÉDE (SUITE)

Noms des Moulins à farine

PEYRARNAUD 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 14   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4. Avec blutoir, crible et pétrin.

ST AVIT 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

LAMOTHE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 18   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4. Avec blutoir et pétrin.

DAUSSE (LA) 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4. Crible et blutoir.

CROS (DU) 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4. Blutoir, crible et pétrin.

PARAN 2 - à grains FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2. Ne marche que par éclusions.

MOULINAL 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4.  Blutoir et crible.

BACAL  ou VACAL 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

SALLES 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4. Blutoir et crible.

MAJOULASSY - pour filature FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 15- il y a 3 « Carpos » (machines à carder ?)

MILIEU (DU) – Pour filature FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10 – Il y a 4 « Carpos » à filer.

GAVAUDUN 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2. Blutoir, crible, il ne marche que par éclusion.

MAGNEL 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

RATIS – à tanin ? FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 19   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 13. Il y a 1 broyeur.

CABIROL 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3- Pressoir à huile.

LA PAPETERIE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

Noms des Ruisseaux

LÉDE (SUITE)

SÔNE

LEYSE (à MONFLANQUIN, SAVIGNAC, ST AUBIN, LACAUSSADE)

DOUNECH (à SAVIGNAC, ST AUBIN)

PIQUAT

Noms des Moulins à farine

ST AVIT 2 paires de meules. Moulin à farine et à tanin FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 12   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

« COURRANA ou COURRANIE ?» 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

FALCOU 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

LACAPELLE-BIRON 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 8   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 Ne marche que par éclusions

BRUNOT 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

PONT DE LA SÔNE 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,5 Ne marche que éclusion

MOULINATTE (LA) 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE Idem

CRABIT 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 - Fonctionne peu

« C….A..L » 1 Chômage permanent

Noms des Ruisseaux

CLUZELOU  (à MONFLANQUIN, BOUDY)

LAGARDONNE  (à BOUDY, ST EUTROPE, ST ETIENNE)

RETGE

LAUSSOU  (à MONFLANQUIN, LAUSSOU, PAULHIAC)

BONNE-NOUVELLE

MOULINAL

Noms des Moulins à farine

LAGANTE 2 En chômage permanent

BARBAS 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

SCANDAILLAC 2 paires de meules. Moulin à farine.  boulangerie, huile et farine FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7   RÉÉLLEMENT UTILISÉE Ne marche que par éclusions.  Blutoir, des cribles, un pétrin…

LABIQUE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 6 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 – Idem ci-dessus pour l’éclusion

LAGARDONNE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 – par éclusion aussi

RABINE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1- Idem

QUATRE-QUARES 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 - Idem

COURNUT 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 - Idem

MAYRET 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 -Idem

MOULIN BLANC 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,6 - Idem

BORDERIE 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,4 – Idem- blutoir + pétrin.

MOULINAL 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 – Idem, par éclusions.

Noms des Ruisseaux

MASSE  (à VILLENEUVE SUR LOT, PUJOLS, CASTELLA)

LADOUY

GOURGORY  (à CASTELLA)

MANANES

Noms des Moulins à farine

MARTINET 1 fonderie de cuivre avec un martinet+ farine : FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 27   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

LA CATHERIE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 20   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 En chômage permanent.

BIAS 2paires de meules. Moulin à farine et boulangerie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 20   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8 – Blutoir et cribles.

 

BROVAL 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 19   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6 – Ne fonctionne qu’en hiver

THOMAS 2 Scierie, moulin à farine et huilerie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 19   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6 - Idem ci-dessus

BOSQ 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 20   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6 - Idem

BARRAN 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

MAIL 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 19   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

RAFFIÉ 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1- Ne fonctionne qu’en hiver et par éclusions

GRAND 1paire de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 - Idem

LADOUX 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 - Idem

Noms des Ruisseaux

GUILLEMAN   (à VILLENEUVE)

CAMBES

ROUMAS

LAFONGRANDE  (à VILLENEUVE [DOUDAYGUE])

LA GRÂCE

LASPARET  (à VILLENEUVE [DOUDAYGUE] , ST SYLVESTRE [DELBERT])

Noms des Moulins à farine

LAROQUE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

PEBRE   actionne une fabrique FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2

ROOY (DE) 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2 – Par éclusions

LALANDE 2 paires de meules. Moulin à farine. farine et boulangerie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3 – Blutoir et cribles.

ROUMAS 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0- en chômage.

DE ROUMAS 1 paire de meules. Moulin à farine et scierie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,5 – Par éclusions, et le moulin à farine ne marche plus.

ROGER 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0- Chômage permanent.

Noms des Ruisseaux

BOUDOUYSSOU  (à PENNE, DAUSSE, CAZIDEROQUE, ANTHÉ, TOURNON)

Noms des Moulins à farine

DU SAUT 4 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 70   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 20

PAYSSEL filature pour la laine FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 23   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

PAYSSEL  foulon FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 23   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

ESTOR (2 moulins)  foulon FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

CANTERANE 2 foulon FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 26   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

BOUBOUREL 2foulon FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 28   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

TROUPERRAT 2 foulon FORCE BRUTE: CV-VAPEUR 28  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

PISSAGADOU 2 paires de meules. Moulin à farine + foulon et boulangerie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 20   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8 – Pétrin, cribles et blutoir

MALADEUS 2 paires de meules. Moulin à farine + foulon et boulangerie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 30   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10 – Pétrin cribles et blutoir.

BIRONNIE (DE LA) 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 26   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

NAUDELAT 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 27   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

FIGUIÉ 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 27   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

PERENNE (LA) 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 27   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0– En chômage permanent

LAMOTHE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 20   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6

AYÉ 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

Noms des Ruisseaux

BOUDOUYSSOU (FIN)

PANCANNE  (à PENNE, AURADOU, HAUTEFAGE, FRESPECH, MASSELS, MASSOULÉS)

Noms des Moulins à farine

FAVOLS 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

GRATTE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 14  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

MOULIN-GRAND 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

BOUTADIEU 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent

POUCHOU 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

MOULINAL 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

TOUFFAGNE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 12  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent

RODIÉ 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 12  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

LABISQUERIE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

LASFONCADES 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

FALGAYRAS 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent.

 

GREZAC 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 27  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

LACOSTE 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 22  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9

PÉFOND 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6

COLOMBAT 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6

Noms des Ruisseaux

PANCANNE  (FIN)

BARLET

LESTAQUE   (à HAUTEFAGE)

ST ANTOINE

BARREL  (à MONBALEN)

PERROL  (à MONBALEN)

BAYLE  (à MONBALEN)

CAOULET

Noms des Moulins à farine

PERRIER 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

 

MITANE  2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

MOULIN-BLANC  2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

VITALIS 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

 

MALPORS 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

 

FOURÉS 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

VITALIS (BIS) 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2,5. Marche d’une façon continue pendant 6/jour avec une seule paire de meule.

Noms des Ruisseaux

LARTIGUE (à CASSIGNAS)

LAJASSE (à CASSIGNAS)

PAYSSEL (à CASSIGNAS)

RESSIGAYRE

LAVERGNE

CAP-DE-PORC  (à ST SYLVESTRE)

BELLAGUE

LASCABANNES   (à ST SYLVESTRE)

Noms des Moulins à farine

RESSIGAYRE 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 11  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

MOUSSAC  2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 11  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent

LARTEL 1paire de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Idem.

PILATE 1 paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Idem.

 

PEGUY 1paire de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Idem.

Noms des Ruisseaux

DOR

LÉMANCE  (à FUMEL, MONSEMPRON, CUZORN)

Noms des Moulins à farine

PERRICARD 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5,5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,5. Marche par éclusions.

ST VITE huilerie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,5. 2 meules verticales.

LIBOS (rive droite) 4 pour le ciment, la farine, la boulangerie et la scierie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 51  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 35.  1pétrin, 1 blutoir, 1 scie à ruban, 1 machine électrique…

LAMAZURE (rive gauche) 2+2 pour le ciment FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 39 et 34  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10 et 8. Le moulin présente 2 chutes distinctes.

LIBOS (un autre, au Sieur Bergue)  sert de foulon FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3. Idem

LIBOS (au Sieur LAURAS) 3 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 21  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 14. Idem

FOULON 3 pour la filature, la farine, le ciment et la boulangerie. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 38  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9. 1 pétrin, 1 blutoir, 7 cardes, 200 broches.

CUSSAC 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 35  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9

FAUREIN 3 paires de meules. Moulin à farine et huilerie. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 37  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9

MARTILOGUE  papeterie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 60  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 31

BOUY 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 28  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 12

« POMBIE »  papeterie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 41  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10. Ces 2 usines « POMBIE » sont établies sur 2 bras de la rivière

« POMBIE » foulon FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3. Idem ci-dessus.

« LA FORGE ou GUIROUDAI »  Fabrique d’acier. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 75  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 15. Broyeur et soufflerie.

 

De CUZORN 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 25  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

RATICA   papeterie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 56  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 33

Noms des Ruisseaux

LÉMANCE (FIN)

BRIOLENA ou BRIOLENER (à BLANQUEFORT SUR B.)

Noms des Moulins à farine

St FRONT 2 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 33  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9

MOULINET   forge FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 23  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 16. 2martinets + souffleries

MOULINET  2paires de meules. Moulin pour le ciment FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 26  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

DE GREZES 2paires de meules. Moulin à pour le ciment FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 33  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

CAUSSADE 2paires de meules. Moulin pour le ciment et le foulon FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 24  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

SAUVETERRE 2paires de meules. Moulin pour le ciment FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10

FORGE HAUTE 4paires de meules. Moulin  pour le ciment FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 35  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 24. Utilisé à 50%

MARTINET 2paires de meules. Moulin pour le ciment  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 23  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 12

FONSALADE 3paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 26  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

SEGUINET 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 12  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

RETOULY 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5

BLANQUEFORT 2paires de meules. Moulin pour le ciment FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6

 

ANCIENNES FONDERIES DE BLANQUEFORT  2paires de meules. Moulin pour le ciment et scierie. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 20  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 12

CARAYAC BAS 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

CARAYAC HAUT 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 11  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3

 

Noms des Ruisseaux

CENDROUX

THÉZE (à  FUMEL)

BONAGUIL

Noms des Moulins à farine

CHÂTEAU (du) 2paires de meules. Moulin pour le ciment FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

REDON 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4

PERIÉ 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1. Ne marche que par éclusions.

DE CONDAT 1 et 2 – 1+4paires de meules. Moulins pour le ciment FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15 et 40  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 6 et 10-  2 chutes d’eau distinctes.

(P ou L)ESQUIBAT 2paires de meules. Moulin pour le ciment FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 20 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 12

LARCHÉ 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 27  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8

BONAGUIL 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 6  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2- Ne marche que par éclusions.

MOULIN HAUT 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1 - Idem

PELLES 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 11  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,8 – 10 h de marche sur 1 jour.

BACHERON 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 11  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,5. 12h de marche sur 24h

 

352 paires de meules sur le bassin du LOT

 

 

- MOULIN DE LUSTRAC PORTE

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Porte autrefois fortifiée du moulin de Lustrac.

 

- P2105833 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). L'écluse de Lustrac date des rois d'Angleterre.

 

 

Bassin de la Baïse et de la Gélise

 

Noms des Ruisseaux

GOUCHÉGE

BLANQUINE (à ST LÉON)

BAÏSE

Noms des Moulins à farine

BUZET 6paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 28  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 11 – 2 h de marche sur 24h

VIANNE 16paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 117  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 22. 18h de marche sur 24h.

Noms des Ruisseaux

BAÏSE (FIN)

LAVISON (à  DAMAZAN, BUZET)

BENAC   (à BUZET, AMBRUS)

Noms des Moulins à farine

LAVARDAC « 4 ? »paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 99  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 14.   12h /24h

SORBETS 3paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 68  RÉÉLEMENT UTILISÉE 9. Idem

BAPAUME  3paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 79  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5. 6/24h

NERAC 0 Ne fonctionne plus

NAZARETH 5paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR  70+28  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 13+13. 18h/24h de marche.

RECAILLOU 0 Ne fonctionne plus

VIALERES 4paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 109  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 14. 12h/24h

COURTIES 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,5. Ne marche que par éclusion et 3h/24h.

PASSEGUY 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. 8h/24h.

LAGRANGE 0 Ne fonctionne plus

BUZET pour l’électricité FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2. Ne marche que par éclusion et 12h/24h. 

 

LA PAIXNe fonctionne plus.

BOURGNON 0 Idem. 

RHUSTÉ 0 Idem.

Noms des Ruisseaux

SICHOURRET  (à BUZET)

GALAUP  (à FEUGAROLLES, ESPIENS)

CAHUZAC  (Lavardac, FEUGAROLLES)

CHANTEMIGNON  (à LAVARDAC)

BOURDIOU NAOU (à VIANNE)

LAGATAIRE (à LAVARDAC)

LAROCHE  (à VIANNE, MONTGAILLARD)

COUTAN (à MONTGAILLARD, LAVARDAC, XANTRAILLES)

Noms des Moulins à farine

TRENQUELLEON 0 Au chômage

Noms des Ruisseaux

HARDEVILLE  (à LAVARDAC)

GÉLISE (à LAVARDAC, BARBASTE, NÉRAC, LISSE)

Noms des Moulins à farine

LASSERENS 0 pour l’électricité FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 224  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 70. Marchant par éclusions et 10h/24h.

DES TOURS 4+2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 122  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 28+8. Idem au-dessus et 19h/24h.

BARBASTE (DE) 0 Usine fermée

CAUDEROUE 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 137  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 11. Idem au-dessus et 8h/24h.

STE CATHERINE 6paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 158  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 20. Idem, 12h/24h.

ANDIRAN 6 paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 108  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7. Idem 6h/24h.

ESTABAQUE 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 75  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 5. Idem

COURBIAN 4paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 45  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7. Idem, 12h/24h.

LASSERRE 0 Ne fonctionne plus.

MOULIAS 0 pour le foulon FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 31  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4. Ne marche que par éclusions, 12h24h.

POUDENAS 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 30  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4. Idem

CANAZIN 0 Ne marche plus

HAUSSE-CAURE 3 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 38  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3. Par éclusions, 8h/24h.

Noms des Ruisseaux

GÉLISE (FIN)

LARÉBUZON  (à LAVARDAC, BARBASTE, POMPIEY)

LAUSSEIGNAN  (à BARBASTE)

Noms des Moulins à farine

PEYRÉ 4paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 29  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2. Marchant par éclusions et 6h/24h.

MOULIN NEUF 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 30  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2. Idem

BOURNIC 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 31  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4. Idem, 14h/24.

MOULIOT fabrique de bouchons FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2. Idem, 10h/24h.

LARROQUE 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4. Idem, 15h/24h

MOULIN NEUF  fabrique de bouchons FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2- 2 h de travail/24h

LAUSSEIGNAN 4 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1. Idem, 6h/24h

LARROUSSEL 4 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 6  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,6. Idem

LALOU 0 Usine en chômage, outillage enlevé.

Noms des Ruisseaux

BAILLARD (à BARBASTE, XANTRAILLES, LAVARDAC)

ROUMANIN (à BARBASTE)

COULOURNAT (à POMPIEY)

LAGRANGETTE  (à BARBASTE)

BÉAS  (à BARBASTE)

TASTA  (à NÉRAC)

Noms des Moulins à farine

MARTINET  ancien foulon Usine en chômage, la plus grande partie de l’outillage enlevé.

BÉAS  ancien foulon Idem

Noms des Ruisseaux

OSSE   (à NERAC, FRECHOU, MONCRABEAU, ANDIRAN, MÉZIN, LANNES)

CRIÉRÉ

CAMPIGNON

AUZOUE

Noms des Moulins à farine

MOULIOT 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 19  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2. Par éclusions et 12h/24h.

FRÉCHOU 3paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 19  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2. Idem, 8h/24h.

POUY 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 27  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3. Idem

LANNES 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 23  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,5. Idem, 6h/24h.

PUYPONDENNe fonctionne plus

LISSE 0 Ne fonctionne plus  

PAPETERIE (LA) pour filature et foulon Ne fonctionne plus

CRIÉRÉ 0 Ne fonctionne plus 

CAPIGNON  pour scierie de liège FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1. Par éclusions et 12h/24h

CIEUSES  scierie mécanique Arrêtée.

(C ou T)URLET  1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,20. 6h/24h

SAUT DE MÉZIN 3 paires de meules. Moulin pour la farine et filature FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 35  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 8. 12h/24h 

PRIGNAN 0 En partie démoli

PARRON 0 Ne fonctionne plus

Noms des Ruisseaux

GUEYZE

ST GEORGES

RIMBEZ

MICHEU (NÉRAC)

LARREL  (NÉRAC)

COUPAT  (NÉRAC)

Noms des Moulins à farine

VILLENEUVE 3paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1,5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. Par éclusion et 6h/24h

SOS  3paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,3.  Idem

GUEYZE « ? » paire de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,5. Idem 10h/24h. Moulin à l’usage des pauvres de SOS

LARRESSEC  0 Abandonné

MOULIN NEUF 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,3. Idem, 6h/24h.

ST GEORGES 0 Abandonné

BOULAGNE 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2. Par éclusion 6h/24h.

Noms des Ruisseaux

MALE (à NÉRAC)

ARROUQUETS (à NÉRAC)

MARIN (à CALIGNAC)

LACACHE  (à NÉRAC)

PONT D’OUIL  (à FIEUX)

TARTIFUME

COUYNON  (à FRANCESCAS)

PERRON  (à FIEUX)

GRANCHON  (à MONCRABEAU)

Noms des Moulins à farine

Rien

Noms des Ruisseaux

GRAND AUVIGNON  (à FEUGAROLLES, ST LAURENT, BRUCH, MONTESQUIEU, ESPIENS, MONTAGNAC, CALIGNAC, FRANCESCAS, FIEUX, SAUMONT)

PEYROUTEL (à FEUGAROLLES)

ST MARTIN  (à FEUGAROLLES)                                                                                                                                                       

Noms des Moulins à farine

PARAVIS 4paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 31  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 19.

ST JOSEPH ou TOURET 5paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 19  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 10. Par éclusions 16h/24h.

BRUCH 3paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,60. Idem, 8h/24h

BERGUEPARE 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2. Idem

PADIÉRES 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,3. Idem

GASTON 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5,5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,5. Idem

CAYROT 0 Ne fonctionnant plus

GOULARD 0 Idem

MOULIN NEUF 0 Idem

VIANCOURT 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. Par éclusion, 2h/24

ARNÉS 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. Idem

GUEYZE 0 Ne fonctionne plus

 

107 paires de meules sur le bassin de la Baïse et la Gèlise

                                                                                                                                                                          

 

- P2105834 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le château veille jalousement sur le moulin et le passage en écluse.

 

- P2105838 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). L'écluse rénovée de Lustrac.

 

 

 

Bassin Garonne Sud

 

Noms des Ruisseaux

MALLET OU LASCOMBES (à BRUCH, MONTESQUIEU)

LEZÉ (à BRUCH)

BIERE  (à BRUCH)

ROQUES OU COUPÉ  (à BRUCH)

ROUZATS  (à  ESPIENS)

PIBOURGUET (à MONTAGNAC)

PETIT AUVIGNON (à LAMONTJOIE, ST VINCENT, NOMDIEU, SAUMONT, MONCART, MONTAGNAC)                                                                                                         

Noms des Moulins à farine

REVIGNAN 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2. Par éclusée, 3h/24h.

MOULIN-NEUF 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. Idem, 2h/24h

NOMDIEU 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. Idem

CAMES 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. Idem

Noms des Ruisseaux

PEHORT

PONT DE CARROS

LAMBRONNE

GRANDE MASSE

 

Noms des Moulins à farine

LASDOUX 0  Moulin en arrêt

LAFFORE Idem

PELLESAC 0 Idem

PONT DE CLEMENT  2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,6  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,2. Moulin en arrêt pendant 5 mois pour réparation des meules

REPASSAT 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,3  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,75. 6 mois de façon continue, 6 mois par éclusions avec une seule paire de meules

GUEYZE 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent

MAURICAUD 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Idem

BASAN 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2. 6 mois de façon continue, 6 mois par éclusions avec une seule paire de meules

MADIÉRES 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,3  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,75. Par éclusions et avec 1 seule paire de meules

PETIT 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent.

GAUJAC 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,5.  Par éclusions et avec 1 seule paire de meules

REBEL 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent.

CHEMILLAC 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3,7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Idem

« ROURAT » 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,6. Marche par éclusions, 6 mois avec 2 paires de meules, le reste avec 1 seule.

Noms des Ruisseaux

GRANDE MASSE

MONGRENIER

MONTEPONT

ST MARTIN

LAGOUTTIÉRE

Noms des Moulins à farine

LAFOUGÉRE 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,6. Ne marche que par éclusions, 4 mois avec 2 paires de meules, le reste avec 1.

PEYROULIÉ 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3,5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,2. La moitié de l’année 6h par jour, avec 1 paire de meules, le reste en chômage.

NEGUENOU 2paires de meules. Moulin à farine pour les animaux FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2. Marche 2 à 3h/jour la moitié de l’année, le reste du temps au chômage.

BORDES  2paires de meules. Moulin à farine pour les animaux FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,4. Que par éclusions

QUISSAC  2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,1  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,9. Ne marche que par éclusions et qu’avec une seule paire de meules.

SIPHÉRAS 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,9. Idem

LAUGNAC 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,2. Par éclusions.

PEYRÉ 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2. Par éclusions et 4h/24.

SERIGNAC 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,4. Idem

CAILLIVES 2paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,4. Idem

MENJETTE 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,4. Idem

TOURNADEC 2paires de meules. Moulin à pour farine  et scierie FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,75. Par éclusions avec une seule paire de meules

LAMOULINASSE 2paires de meules. Moulin à farine pour les animaux FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1,7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0 ,6. Par éclusions pendant 4 mois, le reste du temps au chômage.

LAGOUTTIERE 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. Marche 2h/jour pendant 2 mois.

Noms des Ruisseaux

BOURBON (à ST HILAIRE, MADAILLAN)

THURAC  (à  LA CROIX BLANCHE)

BEZILLE ou LACARRETIRIC 

SEYNES  (à STE COLOMBE DE L.)

ROQUEFORT ou AUBIAC

« DEGONE »

Noms des Moulins à farine

MILLET 1 paire de meules. Moulin à farine et à maïs FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1,7  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,2. Marche par éclusions, 1 seule paire de meule fonctionne.

CHABRIÉRE 1paire de meules. Moulin à farine.   FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1,5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,6. Marche par éclusion pendant 4 mois et chôme le reste du temps. 1 seule paire de meules fonctionne.

MADAILLAN 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1,5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,6.

BLANC 2paires de meules. Moulin à  farine et à maïs FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,8  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1. Marche par éclusions avec 1 seule paire de meules.

BARTOC 2 paires de meules. Moulin à farine et maïs  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1. Idem

MONGE 2 paires de meules. Moulin à farine et à maïs FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2. Par éclusions, pendant 4 mois, et au chômage le reste du temps. Une seule paire de meules.

« POMBYRRACT » paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent

ARASSE 2 FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Idem

(Trois moulins illisibles) en tout 4 paires de meules   Idem

AUBIAC 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,3  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2. Marche 4 h par jour pendant 3 mois d’hiver. Le reste du temps en chômage.

CARNELAT 2paires de meules. Moulin à faine et à industrie mécanique FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,6. Ne marche que par éclusions et avec une seule paire de meules.

Noms des Ruisseaux

MASSE

Noms des Moulins à farine

ST GEORGES 10 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 68  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent.

ST CAPRAIS 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 40  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 30.

LA PALEVE  4 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 40  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 30. 4 paires de meules et 1 cylindre hongrois.

CAJAN 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 40  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 30. Idem ci-dessus

MONTANOU  2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5,2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,3. 1 paire de meule fonctionne  d’une façon continue pendant 3 mois , et par éclusions le reste du temps. La seconde fonctionne par machine à vapeur.

MOULIN NEUF 2paires de meules. Moulin à farine.  En chômage permanent

PONT DU CASSÉ 2 paires de meules. Moulin à farine. Idem

 

ESTRADES 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,5. Marche de façon continue pendant 3 mois, puis par éclusions.  Seule paire de meule fonctionne.

BEOULAYGUE 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 6,2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,3. Idem ci-dessus

COMTE 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,2. Idem

MOULIN GRAND 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,2. Idem

CABALÉ 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,6  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,4. Idem

PIZÉ  1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,9  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent

LESTANG 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3,6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,2. Marche par éclusion.

Noms des Ruisseaux

LAURENDANNE

VIDAILLAC

SAUVAGNAS

ST GERMAIN

Noms des Moulins à farine

LASCOMBELLES 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,7. Par éclusion

TOUCHAYRE 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1,2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent.

RAMOUNAT 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Idem

MINARD 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3,3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1,15. Marche continue pendant 60 jours puis par éclusions.

LESTANG 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,7   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,9. Idem

 

Noms des Ruisseaux

ST GERMAIN

THIBÉ

BELJOUAN

BISCOR

ESTELLETS

VITRAC  (à  « LAROQUE » ?)

Noms des Moulins à farine

FAOURÉ 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent.

COUGNOULAT 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2,5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Idem

GUILLOU 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Idem

Noms des Ruisseaux

TRAVERSE

BERNACH (à MONBALEN)

MONDOT

BRIMONT

Noms des Moulins à farine

MONDOT 1paire de meules. Moulin à farine pour le maïs FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1- 1 meule fonctionne 3h/jour pendant seulement 3 mois.

ST DENIS 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. Idem

LABOURDETTE  1 paire de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,1   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,07. Idem

Noms des Ruisseaux

JORLE

GERS (à LAYRAC, FALS)

SÉOUNE DE CASTELSAGRAT (à LAFOX, CASTELCULIER, PUYMIROL)

Noms des Moulins à farine

JORLE 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent.

LAYRAC 6paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 52   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 16

GOULENS 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 28   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 7

ROQUES RIVE DROITE 4 Arrêté.

ROQUES RIVE GAUCHE 4 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 38   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 9,5.

ASTAFFORT 3 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 11,3. Avec « Cylindres Hongrois ».Le niveau aval est parfois si élevé que les turbines ne peuvent fonctionner. On utilise alors une machine vapeur de 40 CV vapeur.

LAFOX 7 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 15   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 11,3-  7 « cylindres Hongrois » complétés en temps de sécheresse par une machine à vapeur de 50 CV vapeur.

PRADES 6paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 11   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2,8. 1 machine à vapeur  de 16 CV vapeur, 4 paires de meules fonctionnent pendant 2 mois, en continu, puis une seule paire par éclusions le reste du temps.

ROUDIGOU 4 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9,2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2,3. Une machine à vapeur  de 10 CV vapeur.

AUZELLE  4 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 41   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent. Le canal d’amenée est comblé.

ST PIERRE 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR1 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,3. Fonctionne 2 à 3 h/jour avec une seule paire de meule.

BRUGET 3 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2. Marche très irrégulière avec une seule paire de meule.

MAS 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2. Marche 3 mois avec une paire de meule, et par éclusions.

GANDIL 2 Arrêté définitivement

Noms des Ruisseaux

SÉOUNE DE CASTELSAGRAT (FIN) (PUYMIROL, ST MAURIN, TAYRAC)

Noms des Moulins à farine

TAYRAC 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1,3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,3. Ne marche que par éclusions 2à 3h/jours avec seulement 1 paire de meule.

FERRUSSAC 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. Une paire de meules 1h/jour pendant 120 jours.

Noms des Ruisseaux

AUTERONNE (à CASTELCULIER)

LACANAL

LA SÉOUNE DE LA SAUVETAT (à PUYMIROL, ST CAPRAIS DE LERM, LA SAUVETAT, ST ROBERT, BEAUVILLE)

Noms des Moulins à farine

LAMARQUE 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent depuis 1875.

BOURISSE 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 4,4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent depuis 1883

 

FILLOU 3 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 24   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

MERCADET 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Idem

MALBÉS 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 3,6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 1. Ne mache que trèsirrégulièrement avec une seule paire de meules.

GRAND JOUAU 3paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 20   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

LA SAUVETAT (de SAVERE ?) 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 5,7   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4,3. Marche de façon continue pendant 6 mois, puis par éclusées avec 1 seule paire de meules.

NÉNÉ (à ST MARTIN DE BEAUVILLE) 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 8,9   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2,2. Idem au-dessus mais pendant 3 mois.

DU SOURD (à ST MARTIN DE BEAUVILLE) 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2,5. Idem.

RITOU (A CAUZAC) 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 8,6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2,2. Idem.

CADÉNE (A DORDAS) 2 Arrêté.

BERDASSOT  (A CAUZAC) 2 Idem

CALBEL (A BLAYMONT) 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 10,5   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4,2.    Marche de façon continue pendant 7 mois, puis par éclusées avec 1 seule paire de meules.

CARGUESSAC  (A BEAUVILLE) 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 19   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 4,8. Idem.

Noms des Ruisseaux

SÉOUNE DE LA SAUVETAT DE SAVÉRE

GROULÉ

CANDERANNE  (à LA SAUVETAT)

TADONNE (à ST ROBERT)

COURDE  (à ST ROBERT)

STE EULALIE

BONNASSIÉS  (à ST ROBERT)

Noms des Moulins à farine

DIAZEL 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 12   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent.

FOUSSAS 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Idem

 

MONCUQUET  2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2. Marche par éclusions et avec 1 seule paire de meules.

MOULINATE 2 Arrêté

Noms des Ruisseaux

GOUGES (à ST ROBERT)

NORPECH

BIMONT ou D’ESTRENETS

SÉOUNE DE ROQUES (à BEAUVILLE, BLAYMONT)

GANDAILLE (à PUYMIROL, TAYRAC, ST MARTIN, GANDAILLE)

MEURIN ou de l’ESCORNE-BŒUF  (à ST MAURIN)

Noms des Moulins à farine

LAMOULINE 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. Marche que par éclusions.

DES NOYERS 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,1. Ne marche qu’avec une paire de meules 2 heures par jour pendant 90 jours.

« VINZELLE » 3 Arrêté.

BATANAYRE 2 Arrêté.

MOULINE 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 1,4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,4.  Ne marche qu’avec une paire de meules

GABACH 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,2.  Ne marche qu’avec une paire de meules.

MONFORT 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 7,6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. Chômage permanent.

MANEAU 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 0,8   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,3. Marche que par éclusions.

RENNES 3paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2  RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0,6. Ne marche qu’avec une paire de meules

ST MAURIN 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 14,3   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 3,6. Marche continue pendant 6 mois, puis par éclusions avec 1 seule paire de meules.

Noms des Ruisseaux

MERLET (à ST MAURIN)

AUROUE (à ST NICOLAS, ST SIXTE, CAUDECOSTE, CUQ)

BARGUELONNE

Noms des Moulins à farine

ST MAURIN 2 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 16,4   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

LAMELIE 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 13   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

TOURON 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9,6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

CALÉS  1 paire de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 17   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

ST SIXTE 3paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

BONNEAU 5paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 2   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

MALET 1paire de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

JOUANOU 2paires de meules. Moulin à farine.  FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 8,6   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 0. En chômage permanent.

COUPET 7 paires de meules. Moulin à farine. FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 26   RÉÉLLEMENT UTILISÉE 19,5. « Cylindre Hongrois ». Marche de façon continue pendant toute l’année, mais on utilise pendant 4 mois, une machine à vapeur de 30 CV vapeur.

 

269 paires de meules sur le bassin de GARONNE SUD

 

 

 TOTAL PAIRES DE MEULES SUR LES BASSINS: 1077 paires de meules

FORCE BRUTE : CV-VAPEUR 9763 

 RÉÉLLEMENT UTILISÉE 2529

 (MOYENNE UTILISÉE SUR LE DÉPARTEMENT : 3,86 PAR MOULIN)

 

 =========

 

1 BAUSSE 50 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Dolmayrac, le moulin de la Bausse.

1 CAZENEUVE VG copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Cazeneuve, le moulin de la ville.

ENSEIGNEMENTS GENERAUX DE L’INVENTAIRE  DU C. G. DES MOULINS A EAU DU LOT ET GARONNE

 

Canton de Duras :

En 1899, dans l'inventaire des Ponts et Chaussées, quatorze moulins étaient répertoriés sur cinq rivières (Dourdèze, Escourrou, Dousset, Canteranne, Aureau).
Tous les moulins figurant dans l'inventaire de 1899 moulaient le blé.

Parmi ces derniers, le moulin de Fuma a disparu sous les eaux d'un lac et le moulin de Tarrade est devenu le moulin de Viviotte, nom donné par rapport à l'ancien propriétaire M. Vivie.
Un moulin sur la Dourdèze fonctionnait à l'aide d'une roue verticale (à aubes), au XIXème siècle.

En 1997, l'étude a permis de trouver dix sept moulins sur sept rivières (Dourdèze, Escourrou, Canteranne, Malromé, Seignal et le Dropt).
Trois moulins sont en ruine, cinq en moyen état et neuf en bon état.

Des moulins ayant fait l'objet d'une visite intérieure, deux possèdent un système de mouture complet, un autre ne conserve que les deux paires de meules en place.

 

2 BERNOU 98 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Bassin de rétention du moulin de "Bernou", près de Laugnac.

 

Canton deLauzun

Le canton est arrosé par deux principaux cours d'eau, le Dropt et la Dourdène.
En 1899, l'inventaire dressé par les Ponts et Chaussée, ne relevant que les moulins présents sur les cours d'eau non navigables, ne mentionne donc pas ceux situés sur le Dropt.

Onze moulins étaient signalés sur la Dourdène. En 1997, cinq ont été retrouvés dont la fonction était la mouture du blé. Un de ces moulins utilisait aussi la force de l'eau pour faire fonctionner une scierie.
Deux moulins se situent sur le cours du Dropt dit "navigable" à la fin du XIXème siècle, parmi eux une seule ancienne minoterie (Allemans).

Du moulin médiéval à la minoterie du XXème siècle, le canton de Lauzun est marqué par la pérennité de l'utilisation de la force hydraulique et l'évolution de l'outil de travail selon les besoins économiques de l'époque.

 

3 PERIGNAC 63 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Bassin de rétention du moulin de Pérignac.

 

Canton de Castillonnès

Les moulins retrouvés sur ces rivières sont au nombre de onze, ils figurent tous dans l'inventaire de 1899 et moulaient le blé.
La plupart de ces moulins ont le bief en bon état.
Parmi les six moulins visités à l'intérieur, un seul possède sa paire de meule en place.
Neuf moulins sont en bon état. Le moulin de Chambon a disparu, il ne reste que les puits.
Trois comprennent trois niveaux indiquant leur activité en minoterie.

 

5 LAUGNAC 06 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Laugnac a été transformé pour produire de l'électricité.

 

Canton de Villeréal

En 1997, vingt-trois moulins ont été retrouvés dans le canton de Villeréal.
Vingt-neuf moulins étaient inventoriés dans l'inventaire des Ponts et Chaussées en 1899, qui ne concernait que les moulins installés sur le cours du Dropt non navigable, en amont du moulin d' « Agnac ».
En 1997, trente-quatre moulins ont été retrouvés (sont inclus ceux installés dans la partie navigable du Dropt). La majorité de ces usines comprend un système de rouets à cuve (25).
Leur fonction à la fin du XIXème siècle était principalement la mouture du blé, deux fonctionnaient aussi en boulangerie et trois en filature.
Huit des moulins inventoriés se sont transformés en minoteries au début du XIXème siècle dont deux se situent sur la partie navigable du Dropt.

 

5 MOULIN POINTU 62 copie copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Bief du Moulin Pointu à Ste Livrade sur Lot.

 

Canton deSeyches

 

Les principales rivières sont le Dropt, la Gupie, le Trec et la Canaule sur lesquelles nous comptons six moulins.
Seulement deux ont été retrouvés dans l'inventaire des Ponts et Chaussées de 1899, dont la fonction était la mouture du blé.

Parmi les trois moulins visités, deux possèdent le système de mouture complet. Pour l'un, la salle des meules est aménagée en salon ; la date figurant sur ce moulin est de 1818. Pour l'autre, la salle des meules est intégrée à l'habitation. Il est à signaler la présence d'une roue à aubes utilisée dans un but de production électrique pour les propres besoins du moulin.

 

5 TALIVE 24 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Talive à Montpezat.

 

Canton de Cancon

8 moulins ont été recensés en 1997. 7 figuraient déjà dans l'inventaire de 1899. En effet, le moulin "As Tandis" se trouvant sur une rivière navigable, le Lot, n'avait pas été recensé.

Un plan de la paroisse de Casseneuil de 1670, permet de dater 4 moulins sur la Lède : le moulin de Casse, le moulin de Beaujeau et 2 moulins du nom de Peynot.

5 moulins moulaient exclusivement le blé, un seul menait une double activité de mouture de blé et de scierie et un autre pratique la filature.
3 moulins sont bâtis sur 3 étages, ce qui révèle une pratique d'industrie de la meunerie : le moulin de Laroque, le moulin de Peynot et le moulin d'As Tandis.

 

6 SIPHERAS 25 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Ruines romantiques de Siphéras, sous Cours.

 

Canton de Monflanquin

Parmi les 41 moulins à eau recensés en 1997, deux ne figurent pas dans l'inventaire des Ponts et Chaussées de 1899.

A cette époque, vingt-deux avaient la fonction de mouture de blé. Parmi ceux-là, un fonctionnait en huilerie et l'autre en tannerie. Pour onze de ces moulins, la mouture du blé s'accompagnait de la boulangerie, deux fonctionnaient en filature, un en tannerie et un autre en huilerie.
A l'exception de deux moulins en état de ruine (Ratis-haut sur la Lède et Antignac sur le Laussou), les moulins sont en assez bon état.

Sept possèdent trois étages correspondant à une surélévation, au début du XXème siècle, pour l'utilisation d'une minoterie (Beyssac), d'une papeterie (Milieu) ou alors d'une habitation au-dessus du moulin (Gibel).

 

8 BORDES EN FACE 5F copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Moulin de Bordes, sur la Mase, près de Prayssas.

 

Canton de Fumel

Les principales rivières qui le traversent sont la Lémance, la Thèze et la Briolance. Ces trois rivières accueillent sur leur cours vingt-neuf moulins, trois ne figurent pas dans l'inventaire dressé par les Ponts et Chaussées en 1899 (un n'avait probablement plus la fonction de moulin et les deux autres sont situés sur le Lot).

Parmi les vingt-sept moulins présents à la fin du XIXème siècle, dans cet inventaire, onze moulaient le blé exclusivement, neuf fonctionnaient pour fabriquer le ciment, deux pour la papeterie, un pour le foulon et deux autres avaient plusieurs fonctions (filature, boulangerie, huilerie).

 

9 LA BAUSSE EMBOUCHURE 38 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Moulin de La Bausse, à l'embouchure de la Bausse sur le Lot, à Temple sur Lot.

 

Canton de Marmande

Sept moulins ont été inventoriés en 1997, six étaient présents dans l'inventaire des Ponts et Chaussées de 1899.
Ces moulins moulaient la farine de blé.

En 1997, trois des quatre moulins n'ont plus de bief, ils sont devenus des maisons d'habitation. Aucun ne possède le système de mouture à l'intérieur.
     Quatre moulins sont en bon état. Ils comprennent tous deux niveaux, à l'exception d'un moulin en ruine, le moulin d'As Tandis.

 

GIBEL A CORCONAT 572 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. V.G. et scierie entrainée aussi par les turbines.

 

 Canton de Castelmoron.

7 moulins ont été recensés en 1997. 4 figuraient déjà dans l'inventaire de 1899.
     Ils moulaient exclusivement le blé. Un seul possède un système de mouture complet (le moulin d'Escale) et un autre conserve 3 paires de meules en place.

 

 

GIBEL A CORCONAT 573 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Détail de la scierie.

 

Canton de Monclar :

Deux moulins à eau ont été retrouvés sur ce canton en 1997. Ils paraissaient déjà dans l'inventaire dressé par les Ponts et Chaussées en 1899.
     Les deux moulins utilisaient l'énergie hydraulique à des fins de mouture du blé.
En 1997, ces deux moulins ont conservé leurs meules en place. L'un d'eux est une maison d'habitation, l'autre devait faire l'objet de visites à caractère pédagogique ; malheureusement, en mai 1996, un incendie a plongé cet édifice dans un état de délabrement temporaire.
    Le système de mouture est particulièrement intéressant et mérite une attention pour réhabiliter ce moulin.

 

 

GIBEL A CORCONAT 575 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Sur la façade, le balcon possède une trappe qui permet le passage des sacsde grains levés par un palan actionné par la force motrice du courant.

 

Canton de Villeneuve sur Lot :

  Nous trouvons, outre le Lot, deux rivières, la Lède au Nord et la Masse de Pujols au Sud. Vingt-trois moulins à eau ont été répertoriés, dix-sept étaient dans l'inventaire des Ponts et Chaussées de 1899 ; les six autres se situant sur le Lot (rivière navigable) ne sont pas cités.

    Sur les dix-sept, onze moulaient le blé, cinq joignaient la mouture du blé avec la boulangerie pour deux, la scierie pour un et enfin le dernier alliait trois activités : scierie, huilerie et mouture du blé. L'inventaire n'a pas mentionné la fonction pour le dix-septième moulin.
Dix des moulins ont gardé le bief en bon état.

    Parmi les quatorze moulins visités à l'intérieur, trois conservent le système de mouture complet et un utilise la force de l'eau pour le fonctionnement d'une turbine.
Le bon état de conservation du bâtiment concerne neuf moulins, trois sont en ruine dont un moulin sur le Lot. Il porte la date de 1640 sous les voûtes.

    Un seul moulin comprend un étage, neuf autres deux niveaux et sept furent transformés au début du XXème siècle en minoterie (trois et quatre étages)

 

 

GIBEL A CORCONAT 577 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Tous les mécanismes du moulin sont actionnés ou débrayés par ce système accouplement rudimentaire mais très efficace.

 

Canton de Tournon d’Agenais :

Les moulins à eau sont situés sur deux principaux cours d'eau, le Lot et le Boudouyssou ; ce dernier mesure près de 25 km et arrose les deux cantons de Tournon et de Penne où il se jette dans le Lot.

Dix-neuf sont dénombrés en 1997, quinze ont été retrouvés dans l'inventaire de 1899 dressé par les Ponts et Chaussées. La fonction de quatorze moulins était la mouture du blé et un faisait fonctionner une huilerie. Douze de ces moulins étaient mus par des rouets volants, seulement deux par des rouets à cuve.
Parmi les onze moulins visités à l'intérieur, sept possèdent encore des meules en place, deux avec le système de mouture complet et un où il est incomplet.

Un seul de ces moulins est en ruine, quatorze sont en bon état extérieur.
Treize comportent trois niveaux, ce qui correspond à une surélévation du moulin primitif généralement de deux étages.

Dans la construction de ces édifices, on a utilisé principalement le petit moellon, excepté pour trois moulins où l'appareil est la pierre de taille.
Trois nous laissent une datation inscrite sur le bâtiment (1718, 1719, 1728).

 

 

GIBEL A CORCONAT 582 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Principe de l'embrage des mécanismes actionnant les meules ou les palans ou les scies mécaniques. Une bride mouvante avec 3 doigts est enclenchée sur une bride à mouvoir possédant elle aussi 3 doigts. L'enclenchement se fait par avancement ou retrait d'une des brides.

 

Canton de Meilhan sur Garonne

Douze moulins à eau ont été retrouvés.

L'inventaire de 1899, dressé par les Ponts et Chaussées, dénombrait seulement sept moulins sur le Lisos qui moulaient la farine.

Les moulins à eau sur le Lisos sont de petits ouvrages comprenant deux niveaux, alors que sur l'Avance, nous trouvons des moulins surélevés devenus des minoteries au début du XXème siècle (pour en savoir plus, voir les Moulins à eau de l'Avance).

 

GIBEL A CORCONAT 584 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Phénomène associé: le déplacement de l'arbre et de la bride fait monter le pignon monteur au premier plan qui entraine celui de la paire de meules.

 

Canton de Bouglon :

4 moulins ont été recensés en 1997. Ils figuraient déjà dans
l'inventaire de 1899 dressé par l'administration des Ponts-et-Chaussées.
2 moulins sont encore alimentés en eau :
le moulin d'Herrère et
le moulin de Clavier.
Ces 4 moulins moulaient exclusivement le blé. 
Aucun n'a conservé de système de mouture.
L'un d'entre eux est totalement en ruine, 2 furent transformés en minoteries et un en scierie. Cette scierie créée en 1997 n'utilise pas la force de l'eau.

 

GIBEL A CORCONAT 586 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. La force motrice est réglée à l'aide de cette vis graduée qui donne la hauteur d'ouverture de la trappe d'amenée de l'eau.

 

 

Canton du Mas d’Agenais :

L'étude de 1997 a permis de relever dix moulins à eau. En 1899, les dix étaient présents dans l'inventaire dressé par les Ponts et Chaussées et tous moulaient le blé.
Parmi ces moulins, neuf conservent leur bief en bon état, le dixième moulin n'est plus alimenté par ce canal d'alimentation.

    Aucun des moulins du canton ne possède de meules en place, mais la force de l'eau est utilisée pour le fonctionnement d'une turbine.
Deux moulins sont en état de ruine, deux dans un état moyen et sept en bon état. Ce canton possède de nombreuses minoteries (6).

   Le matériau utilisé dans la construction de ces édifices est principalement la brique.

 

MEULE AVEC SONDISTRIBUTEUR

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Meule avec son distributeur de grains.

 

 

Canton de Tonneins

Un petit cours d'eau arrose ce canton, la Torgne, sur lequel nous comptions deux moulins en 1899 dans l'inventaire des Ponts et Chaussées. Un autre cours d'eau traverse ce canton, le Tolzac, sur lequel nous avons retrouvé deux moulins.
Les quatre moulins avaient pour fonction la mouture du blé.

En 1997, le seul moulin ayant gardé le passage de l'eau est celui de Fauillet. Il conserve le mécanisme de mouture et fut rehaussé au début du XXème siècle à des fins de minoterie. Deux autres possèdent le système de mouture complet et une datation qui indique leur présence dans la première moitié du XVIIIème siècle.

 

MOULIN DE GIBEL REGLAGE GRAIN

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. La trémie est pleine de grain, il descent par le canal horizontal frappé par la "lanterne" en fer afin que le flux de grains soit régulier et s'écoule au centre des meules, protégées par leur coffre en bois.

 

Canton de Ste Livrade sur Lot

L'inventaire de 1997 dénombre sept moulins à eau. Cinq sont présents dans l'inventaire dressé par les Ponts et Chaussée en 1899, les deux autres se situent sur le Lot (rivière navigable et non répertoriée).

La fonction de ces cinq moulins est variée : le moulin de Capsolle moulait le blé, celui de la Beausse moulait le grain pour les animaux, Mazières était utilisé pour le plâtre et Cazeneuve, outre la mouture du blé, faisait aussi la boulangerie. Pour le moulin de Laval, l'inventaire ne fait pas apparaître de fonction.

Un seul possède son système de mouture, mais aucun de ces moulins n'est alimenté par l'eau. Sur les six visités, quatre sont en bon état et deux sont en ruine.

La plus grosse minoterie du département se trouve sur ce canton, le moulin primitif, au bord du Lot, a laissé sa place à une minoterie utilisant les moyens les plus performants pour son fonctionnement.

 

MOULIN GIBEL CRANS DE RÉGLAGES

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Cette corde qui donne de la pente au canal à grains, est plus ou moins tendue par le meunier à l'aide des crans en bois. Plus de pente, plus de grains à moudre, mais aussi, plus d'efforts demandés à la puissance motrice.

 

Canton de Prayssas :

Il est traversé par deux principaux cours d'eau, le Bourbon et la Masse de Port-Sainte-Marie sur lesquels nous retrouvons dix moulins. Huit figurent dans l'inventaire de 1899, leur fonction étaient la mouture du blé (6), du blé et du maïs (1), de grains pour animaux (1).

Parmi les trois moulins qui ont fait l'objet d'une visite intérieure, deux ont conservé des meules en place et un fait fonctionner une turbine pour produire son électricité.
Six moulins sont en bon état de conservation, un dans un état moyen et un en ruine. Ils comprennent tous deux niveaux, à l'exception de celui de Rousset qui en compte trois, indiquant la présence d'une minoterie.

Neuf sont construits en petits moellons, un seul en pierre de taille (Bordes).

 

MOULIN GIBEL RÉGLAGE-GRAIN

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Autre moyen de régler la descente des grains, la pression exercée par le canal à grains, contre la "lanterne" située sur l'axe et qui frappe 4 fois par tour ce canal, appelé aussi "Auget".

 

Canton dePenne d’Agenais :

Sur les trois principaux cours d'eau, le Lot, le Boudouyssou et la Tancanne, dix-sept moulins ont été retrouvés, onze figurent dans l'inventaire de 1899 dressé par les Ponts et Chaussées. Leurs fonctions étaient la mouture du blé pour huit, la mouture de la farine joint à la boulangerie pour deux et la filature pour un.

Les cinq moulins ne figurant pas dans l'inventaire de 1899 sont situés sur le Lot (Lustrac, Ferrassou, Rigoulière et Port de Penne) et un moulin a disparu sur le Boudouyssou (Coque).

Sur les sept moulins qui ont fait l'objet d'une visite intérieure, quatre conservent des meules en place, dont un avec le système de mouture complet et l'autre incomplet.
Onze sont en bon état, quatre dans un état moyen et un en ruine.

Le matériau utilisé pour la construction est principalement le petit moellon, parfois la brique, et deux moulins sont en pierre de taille. Deux conservent des datations de la deuxième moitié du XVIIème siècle (1668 et 1673).

Cinq moulins comprennent trois étages, correspondant à d'anciennes minoteries.
Deux utilisent la force de l'eau à des fins de production électrique.

 

MOULIN GIBEL RÉGLAGES 3_4

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Toute la maîtrise du meunier consiste à régler la pression du canal et la pente de celui-ci, à l'aide de la corde( ici cassée). Trop de grains, échauffement des meules et risque d'explosion, pas assez, travail à perte, usure prématurée des meules et risque d'emballement du moulin...

 

Canton de Laroque-Timbaut :

Deux principaux cours d'eau l'arrosent, le Bourbon et la Séoune de la Sauvetat sur lesquels nous trouvons treize moulins en 1997. Huit figurent dans l'inventaire de 1899 dressé par les Ponts et Chaussées, sept moulaient le blé et un le maïs.

La majorité de ces moulins (12) ne sont plus alimentés par l'eau de la rivière.
Parmi les onze moulins visités à l'intérieur, un seul comprend des meules en place, il a le coffre en bois qui entoure les meules. Un autre utilise la force de l'eau pour le fonctionnement de la turbine, pour ce dernier, il subsiste encore la boulangerie en activité.

Dix sont en bon état de conservation et trois sont en ruine.
Cinq comprennent trois niveaux. Un petit moulin solitaire, à un étage, est juste en amont (200 m) du moulin de la Sauvetat.

Le matériau utilisé est le petit moellon, à l'exception d'un petit moulin construit en pierre de taille, qui porte la date de 1734.

 

SUPPORT copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. La pince sert à lever les meules pour les re-piquer et les remettre à neuf.

 

Canton de Port Ste Marie :

Les moulins à eau inventoriés en 1997 sont au nombre de neuf, cinq apparaissent dans l'inventaire dressé en 1899 par les Ponts et Chaussées. Leur fonction était la mouture du blé.
En 1997, trois sont alimentés par la rivière.

Parmi les quatre moulins qui ont pu être visité, deux gardent au moins une paire de meules en place.
Cinq des moulins sont en bon état de conservation.

Les deux moulins situés sur le Lot comptent trois ou quatre étages ce qui peut correspondre à une surélévation du moulin d'origine à des fins de modernisation du système de production meunière.

Ces derniers verraient leur histoire débuter au milieu du XIIIème siècle, autour de la réalisation de la "chaussée" les séparant.
Un seul moulin indique une date (Gaujac 1818).

 

SUPPORT POUR LEVER LES MEULES

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Les meuniers ne savaient pas toujours raviver leurs meules, ils faisaient appel à un spécialiste.

 

Canton de Damazan :

Parmi les onze moulins inventoriés en 1997, dix sont présents dans l'inventaire des Ponts et Chaussées de 1899.

Leur fonction était la mouture de blé. Ils possédaient tous un rouet horizontal à cuillers.
Aucun n'a gardé le système de mouture, mais un possède encore une paire de meules en place.

Le matériau utilisé pour la construction du moulin est principalement la brique, cinq sont en bon état de conservation et un en ruine.

MOULIN GIBEL MARTEAU+COUSSINET

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Outils du piqueur, dont le fameux marteau pointu.


 

Canton de Casteljaloux :

11 moulins ont été recensés en 1997. Ils figuraient déjà dans l'inventaire de 1899 dressé par l'administration des Ponts-et-Chaussées.

9 sont en bon état. Ils sont construits sur 2 niveaux. L'un d'entre eux, le moulin de Martinet, possède au-dessus de la voûte du canal de sortie la sculpture de la tête du meunier.
8 moulins moulaient exclusivement le blé et 2 servaient de scierie.

Aujourd'hui, un des propriétaires utilise l'eau pour le fonctionnement d'une turbine à des fins de production électrique personnelle et un autre pour actionner une roue à aubes construite dans les années 1990.

 

TURBINE A DYNAMO 2

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Ici, une turbine spéciale pour donner du courant avec la génératrice et entrainer aussi la scierie adjacente.

 

Canton d’Houeillès :

Il n’y a qu’un seul moulin à eau à Allons.

Canton de Lavardac :

Les rivières qui arrosent ce canton sont principalement la Baïse et la Gélise sur lesquelles nous avons retrouvé dix moulins, dont cinq figurent dans l'inventaire des Ponts et Chaussées dressé en 1899. Leur fonction était la mouture du blé.
En 1997, cinq moulins laissent passer l'eau au moulin, avec un bief en bon état.
Parmi les cinq moulins ayant fait l'objet d'une visite intérieure, trois possèdent une turbine afin de produire de l'électricité.
Près de 50 % des moulins sont en mauvais état, dont deux en ruine.

GIBEL A CORCONAT 587 copie

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Sortie du bout d'arbre ci-dessus et qui va mouvoir les outils de sciage à l'aide de courroies plates...


Canton d’Agen :

Les 16 moulins recensés en 1899 ont pu être à nouveau identifiés en 1997. 9 sont en bon état de conservation, 4 dans un état moyen et 1 en ruine.
L'ensemble de ces moulins moulaient le grain (blé et maïs, blé ou maïs).
Actuellement, 10 ne sont plus alimentés en eau : le moulin de Mondot, le moulin Blanc, le moulin d'Arasse, le moulin de Mellet, le moulin de Chabrières, le moulin de Madaillan, le moulin de Malère, le moulin de Pont-du-Casse, le moulin de Labat et le moulin de Comté.
8 moulins sont construits sur deux niveaux et 3 sur trois niveaux.
    L'intérieur de 9 moulins a été visité. Un seul conserve une paire de meules en place et deux avec leur coffre en bois. Deux moulins utilisent une turbine à des fins de production électrique.

 

Canton de Beauville :

13 moulins ont été recensés en 1997. Ils figuraient déjà dans l'inventaire de 1899. La plupart n'est plus alimentée par l'eau de la rivière.
     Ces 13 moulins moulaient le grain. 4 ont subi une surélévation des structures afin de les utiliser comme minoteries.
9 moulins sont en bon état et 3 sont dans un état moyen de conservation. Ils sont construits en petits moellons, excepté le moulin classé de Ferrussac qui est construit en pierres de taille.
    Parmi les 11 édifices qui ont fait l'objet d'une visite intérieure, 3 conservent des meules en place, dont un avec un système de mouture complet.

 

VUE DES DEUX MEULES

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin de Gibel, à Corconat. Bel exemple de réactivité du meunier, moudre la farine, scieur de long, production de courant.

 

Canton de Puymirol :

Les principales rivières qui le traversent sont la Séoune, le Néguevieille et le St-Urcysse. Onze moulins ont été retrouvés sur ces cours d'eau, un seul ne figure pas dans l'inventaire de 1899, dressé par les Ponts et Chaussées (Provence sur le St-Urcysse) ; peut-être était-il déjà considéré comme non fonctionnel.
   L'activité de tous ces moulins, à cette époque, était la mouture du blé.
En 1997, trois moulins ne sont plus alimentés par la rivière.
   Parmi les six moulins visités à l'intérieur, trois conservent des meules en place. Parmi eux, deux gardent le système de mouture complet.
Le matériau utilisé est le petit moellon, à l'exception de trois construits avec des pierres de taille.
Deux édifices comportent des datations indiquant leur présence au début du XIXème siècle.
   Pour six des moulins, l'état de conservation est bon.
Un seul comprend un étage (moulin isolé), un autre comporte trois étages (minoterie), les autres ont deux niveaux.

Canton d’Astaffort :

6 moulins ont été recensés en 1997 contre 5 en 1899. Trois peuvent d'ailleurs être datés du XVIIème siècle de par leur construction en pierres de taille ou de par la date gravée sur la pierre (moulin de Sagazan : 1699).
     Ces 5 moulins moulaient le grain, et un seul, le moulin de Sagazan à Astaffort, est signalé comme minoterie, c'est-à-dire qu'il pratique cette activité dans des proportions industrielles.
    Aujourd'hui, le moulin de Sagazan continue son activité, tandis que ceux de Layrac et de Goulens utilisent l'eau à des fins de production électrique.
Un seul a conservé une paire de meules en place, entourée de son coffre en bois.

 

X MOULIN FORTIFIÉ REBEL-LUSIGNAN

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo: Patrick Garcia). Le moulin fortifié de Rebel près de Prayssas sur la Masse.

 

Canton deLaplume :

Quatre moulins ont été retrouvés en 1997. L'inventaire des Ponts et Chaussées de 1899 ne relevait que trois moulins, un sur la Jorle, un sur le Brimont et un sur le Roquefort.
   Ce dernier moulin, appelé "d'Aubiac", appartenait au même propriétaire que les deux moulins à vent jumeaux de la colline.
  Deux comportent au moins trois niveaux, correspondant l'un à une papeterie en activité et l'autre à une ancienne minoterie.

Canton de Francescas :

L'inventaire dressé par M. de Sevin Talives relevait en 1880 dix moulins à vent.
En 1997, l'étude a permis de retrouver deux de ces moulins.
Un des moulins est en ruine, l'autre possède une couverture, ce qui permet de le garder en bon état.

BLUTOIR 1

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo du Net) . Blutoir, principe. C'est un tamis rotatif qui calibre les farines en plusieurs catégories de raffinage.

 

 

Canton deNérac :

Les principales rivières sont la Gélise, la Baïse et l'Osse sur lesquelles nous retrouvons douze moulins. Huit sont signalés dans l'inventaire de
1899, dressé par les Ponts et Chaussées.
  Les huit moulins moulaient le blé. Les moulins situés sur la Baïse sont des ouvrages importants, trois possédaient une roue à aubes et
produisaient de la farine de blé (le minot).
  Le moulin de Recailleau fonctionnait avec une turbine à la fin du XIXème siècle.
En 1997, sur les douze édifices, quatre utilisent l'énergie hydraulique pour produire de l'électricité.
Parmi les six moulins qui ont fait l'objet d'une visite intérieure, deux conservent leur système de mouture complet.
A l'exception d'un moulin en ruine, les autres sont en moyen et bon état.
   Ces grosses rivières ont permis l'établissement de nombreuses minoteries à trois étages, souvent transformées en usines de production électrique.
Le matériau utilisé est le petit moellon pour neuf de ces moulins, trois sont construits en pierre de taille (Gaston, Lagrange, Les Tours).
   Les moulins de Mouliot et de Barbaste dateraient de l'époque d'Henri IV. Quatre moulins nous indiquent leur présence au XVIIIème et début du XIXème siècle (1726 : Padières ; 1816 : Lagrange-Monrepos ; 1827 : Cauderoue et Mouliot).
   Celui de Nérac était aussi utilisé pour l'habitation du meunier qui
dépendait du seigneur d'Albret au XIIIème siècle.

Canton de Mézin :

Les feuillets concernant l'Osse et la Gélise n'apparaissant pas dans l'inventaire des Ponts et Chaussées de 1899, nous ne pouvons indiquer la fonction des moulins situés sur ces cours d'eau. Sur les dix-sept moulins inventoriés en 1997, onze ne figurent donc pas dans notre inventaire.
    Les six restant moulaient le blé à cette époque.
La plupart des moulins sont en bon état, quatre en mauvais état, dont un en ruine. Un moulin est transformé en hôtel-restaurant.
Les rivières importantes ont permis l'établissement de trois minoteries.
   Un seul moulin comprend un niveau en deux petits bâtiments séparés par une mini-chaussée. L'un conserve deux paires de meules en place, l'autre une paire.
   L'histoire de deux moulins peut se lire par des datations gravées sur la pierre (1789, 1897).

BLUTOIR 2

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo du Net). Schéma d'un bluttoir à 4 raffinages plus sortie hors crible et déchets....

 

<<<<<>>>>>

 

 

 

LA VIE AU QUOTIDIEN DES MEUNIERS

 

Pour en savoir plus, ce petit texte : « Les Moulins de la région d’Hallencourt », publié par la « Section patrimoine des Amis du CIS » vendredi 7 juin 2002 – salle des fêtes d’Allery »

 

« HISTORIQUE ET GÉNÉRALITÉS

Nous nous permettons de rapporter les écrits de Mademoiselle Paule Roy, membre résidant des Antiquaires de Picardie, qui effectua deux études sur les moulins, d’abord en 1967 sur les moulins à vent puis en 1973 sur les moulins à eaux.

 

  "

LES MOULINS À EAUX

     Après avoir présenté les moulins à vent du pays de Somme, il m’est apparu que les moulins à eaux, très différents mais aussi utiles, sinon plus, méritaient également une étude…  L’origine des moulins à eaux est nettement plus ancienne que celle des moulins à vent…. MA de Franqueville a trouvé trace des premiers moulins à eau dans le Nord de la France dès le 8ème siècle

         La construction a la forme d’une maisonnette ou d’une véritable maison bâtie en bordure d’un cours d’eau au courant assez vif. Cette bâtisse renferme tout le mécanisme du moulin, sensiblement  semblable à celui du moulin à vent. La roue est placée à l’extérieur, parallèlement au courant et meut l’arbre horizontal de la machinerie…  Dans le cas le plus courant, pour actionner cette roue, le constructeur commence par installer en amont du moulin, un barrage formant retenue d’eau pour obtenir une chute plus rapide. À hauteur de la roue, un muret, parallèle aux rives, resserre le cours de la rivière. Entre le muret et la berge, est construite une écluse où sont pratiqués des pertuis, ouvertures fermées par une vanne ou rostière, plus ou moins soulevée suivant la force du courant dont il est nécessaire de disposer.

       Parfois, est spécialement aménagé un bras de rivière ou canal, appelé également bief et aussi étier ou coursier, qui peut être barré par le procédé ci-dessus, une fosse, dite bouldure, est ensuite creusée sous les roues, pour leur permettre de se mouvoir librement…  Lorsque le moulin était construit dans un endroit très bas, le meunier créait une chaussée de moulins pour y accéder ; cette chaussée permettait d’élever le niveau de l’eau. Sur les rivières où les moulins étaient nombreux, l’ensemble de ces chaussées ou radiers finissait par créer de vastes marais et il fallait parfois exiger la suppression de certains moulins pour libérer une partie du courant et faire rentrer la rivière dans son lit.  Comme les ailes pour le moulin à vent, c’est ici la roue qui donne la plus ou moins grande quantité de grain moulu. Elle est formée, en fait, de deux roues parallèles en bois ou, plus récemment, en métal, reliées en leur centre par l’essieu qui fait tourner l’arbre horizontal, et à leur périphérie par des palettes ou aubes qui l’entraînent grâce au courant… 

      La plupart des moulins ruraux actionnaient un nombre restreint de meules et, en principe, jamais plus de trois paires…  Dans le moulin à eau, c’est la roue qui peut le plus facilement se détériorer, car elle est exposée aux déprédations des eaux. Qu’une violente crue se produise, les eaux sauvages s’engouffrant dans le bief, risquent d’emporter avec elles la roue ou, à tout le moins, de la disjoindre. Le gel aussi lui pouvait être fatal et la débâcle du printemps…  De nos jours, la production de la houille verte n’est pas abandonnée, mais le moulin s’est profondément modifié quand il était assez important pour mériter une reconversion.

    Il est alors devenu le moulin hydraulique… Certains moulins furent également pourvus d’une turbine pour remplacer la force hydraulique quand le niveau des eaux était trop bas…  Sous l’Ancien Régime, les problèmes concernant les droits et devoirs des propriétaires et des locataires de moulins à eau sont encore plus complexes que pour les moulins à vent. En effet, outre le problème de l’entretien des parties meubles et immeubles et les droits de mouture, communs aux deux sortes d’édifice, on trouve pour les moulins à eau d’autres nombreux problèmes : entretien de la rivière, de la chaussée de moulin, droit de pêcherie, interdiction d’édifier des édifices en amont…  

     Lorsqu’un particulier désirait élever un moulin et que cette autorisation lui était accordée, il devait une redevance à l’autorité locale. Lorsque le moulin était loué à bail, le bailleur devait en général les grosses réparations pour tout ce qui était immeuble et le locataire, les réparations pour tout ce qui était meuble… Les baux variaient notablement suivant les régions, les coutumes locales et l’importance de rendement du moulin. Outre des sommes d’argent et certaines quantités de grain ou de farine, se trouvent par exemple des rentes en anguilles, en chapons, en gâteaux, etc…

    Les querelles, les procès étaient nombreux, résultats des rivalités entre meuniers lorsqu’il y avait plusieurs moulins dans la même commune, lorsque les paysans omettaient de porter leur grain au moulin du seigneur, lorsqu’ils se plaignaient à leur seigneur parce que le meunier agissait malhonnêtement, lorsqu’un moulin s’élevait en aval du premier, ou encore lorsque, pour réparer le sien, le meunier en amont, retenait les eaux. Il reste maints témoignages de ces chicanes. 

 

MONTEE DES SACS

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo du Net). Mécanisme de palan pour lever les sacs, comme nous avons vu au-dessus à Gimel. En appuyant sur le levier, le meunier entraine le tambour du palan à l'aide de la courroie mue par la force motrice de l'eau.

LES MEUNIERS :

     D’après un document de l’association des Amis du Moulin à Vent de Saint-Maxent : 

     Le meunier est un personnage important dans le village car de lui dépendait l’approvisionnement en pain. On lui prête souvent une réputation douteuse.

Sur une rasière soit 80kg, on retrouve 51kg de farine et 21 kg de son, 8kg servent à payer le meunier. Certains paysans trouvent que les poules du moulin sont nombreuses et bien grasses.  Le travail du meunier, c’est aussi la réception des céréales par l’intermédiaire du cache mannée (aide meunier), l’ensachage de la farine et la mise à jour des comptes et des registres.  Le métier était dur. Le moulin pouvait tourner 24 heures sur 24 quand il y avait du vent. Il fallait constamment veiller sur lui surtout lorsqu’il y avait des tempêtes.

 

      Le meunier était ainsi un parfait météorologue qui observait très souvent sa girouette.  Il devait faire attention aux incendies. Un bon meunier n’entasse jamais les sacs de farine lorsque le grain n’est pas assez sec, car la fermentation s’y met et allume la toile des sacs.  Le meunier devait chercher le vent en orientant son bâtiment. Ceci fait, il devait habiller les ailes et ensuite mettre en route la machinerie en actionnant le frein. Celui-ci retient les ailes qui convertiront l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique.

 

     Le meunier devait éprouver la qualité de la farine, juger de sa consistance, de son moelleux, de sa blancheur, de sa ténacité et de sa teneur en son. Si l’aspect, l’odeur laissent à désirer, il appelle le rhabilleur de meules.  L’odeur de la farine n’est pas bonne pour le jeune meunier; elle fait tousser, dessèche la gorge. Mieux vaut s’y habituer tout jeune ; les bons meuniers ‘naissent le cul sur les meules !’. Certains meuniers finissaient par attraper la silicose. Le métier s’apprenait sur le tas, soit en regardant son père travailler, soit en travaillant chez un autre meunier.

      Les moments creux étaient consacrés aux réparations et à l’entretien.  D’autres corps de métiers jouaient un rôle au moulin : le rhabilleur de meules utilisait la mailloche pour rebattre les meules, la gisante comme la tournante, creuser de nouvelles stries qui pourront à nouveau attaquer le grain et donner de belles farines. On le reconnaissait à ses mains noircies et bleuies d’éclats de limaille de fer. Il y avait aussi le maître de forge, le papetier et aussi le constructeur appelé le charpentier de moulin, et ceux venant épisodiquement : le rentoileur, le forgeron ; le menuisier. 

     Une légende dit que les meuniers qui n’avaient de saint patron s’étaient réunis dans la cathédrale d’Amiens. Ils avaient décidé de lâcher une colombe et de prendre comme patron le saint sur lequel l’oiseau se poserait. Quelle fut leur déception quand ils virent le volatile se poser sur le diable !

 

ECLATE DES MEULES ET DU CAISSON ET TREMPURE

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo du Net). Eclaté du système à moudre et de son coffre.

LES MEULES 

      Aux alentours de 1760 on commença à abandonner les meules de grand diamètre (2,10m) d’une seule pièce. Les meules de 1,50m étaient composées de 24, 27 ou 32 morceaux. Les carreaux du cœur devaient être en pierre relativement tendre, tandis que les autres parties, entrepied et feuillère, dont la réunion forme l’entourage de la meule, devaient être en pierre plus dure. Dans son langage particulier, le meunier disait qu’une pierre était éveillée, lorsqu’elle était parsemée de cavités : les éveillures.

    Les divers carreaux étaient assemblés avec le plus grand soin et scellés, puis la meule était cerclée par deux frettes de tôle forte à la façon des roues de chariots… Le rayonnage consistait à produire sur la surface travaillante de la meule, des sillons creux qui avaient reçu le nom de rayons. Vers 1816, le diamètre de 1,30m fut adopté, la meule comportait 24 carreaux, scellés au ciment. »

 

 

 

<<<<<>>>>>

 

« MANUEL DU MEUNIER » - 1790

   Voici, d’après le « Manuel du Meunier, édité en 1790 », les rendements de farine et la quantité qu’il en fallait, pour nourrir un homme dans l’ancien régime. J’ai gardé la tournure ancienne, car, pour l’essentiel, la lecture est assez aisée.

« On en retiroit vers 1650, que 144 livres (72 kg) de farine d’un setier (152 kg) de bled (blé), et il falloit quatre setiers par an pour la nourriture d’un seul homme (608 kg)… La mouture s’est améliorée, car selon M. de Vauban, trois setiers de bled (456 kg), produisant (chacun)  150 livres de pain (soit 450 kg), suffisoient pour la nourriture d’un soldat…

Le gouvernement a réduit cette consommation à deux setiers (304 kg) de bled qui produisent 380 livres de farine et 530 livres de pain.

   Cette augmentation de farine provient de la mouture des gruaux qu’on laissoit auparavant dans le son, parceque les vices de construction des moulins ne permettaient pas de les remoudre, ce que le sieur Buquet a rendu facile en perfectionnant les moulins et la mouture. La perte de ces gruaux étoit d’autant plus considérable, qu’ils contiennent le germe de bled, la farine la plus substancielle et que l’on emploie maintenant à faire les pâtes et patisseries les plus délicates.

Il résulte de cette perfection, un tiers de bénéfice et d’économie sur la consommation des grains en France, puisqu’il ne faut plus que 2 setiers (304 kg) par an, au lieu de trois (456 kg), pour nourrir un homme, et que ces deux setiers produisent plus de farine et plus de pain.

    En année commune, en France, la récolte de bled est de 45 millions de setiers (6 840 000 000 kg, ou 6 840 000 tonnes). Si la culture était partout dans le royaume ce quelle est en Flandre, dans l’Isle de France et dans le Pays de Caux, l’année commune feroit 80 millions de setiers au moins. Elles feroit 160 millions de setiers si les landes, bruyères et marais qui couvrent encore un tiers au moins du royaume, étaient de bonnes culture.

   Dans ce cas, la population de la France doubleroit, la France pourroit contenir 32 millions d’habitans qui consommeroient 64 millions de setiers de bled et nous aurions au moins 96 millions à vendre chaque année, qui, à 12 livres le setie, produiroient 1 milliard 152 millions, dont moitié résulteroit de la perfection des moulins et de la mouture….»

 

Les rendements se sont donc améliorés.

 

En 1650, il fallait donc 608 kg de blé pour nourrir un homme.

Vers 1700, il en fallait plus que 450 kg.

Vers 1750, il ne faut plus que, soit 304 kg !

<<<<<<>>>>>>

 

HABILLAGE DES MEULES PLUS TREMPURE

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo du Net). La "Trempure". C'est le levier qui permet de jouer sur l'écartement des 2 meules, et donc, de la qualité du raffinage.

DÉBIT ET PUISSANCE DU MOULIN A EAU

 

 

 

L (largeur de la retenue) 200 CM (Par exemple)

 

H (hauteur du barrage) 30 CM (Par exemple)

 

V (vitesse de l’eau en mètre par seconde) 0,50 M (Par exemple)

 

 

 

DEBIT 0.6 M2X 0.5=   0.3 M3 SOIT 300L/S

 

 

 

PUISSANCE=

 

HAUTEUR CHUTE 2M       2MX300L/S=0.6

 

                                 ---------------------= 0,8 CV

 

                                              0,75

 

 

 

PUISSANC EN WATT

 

Nbre de CV X 736           0,8X736 = 588,8 WATTS

 

 

 

Les machines hydrauliques : 

 

La puissance hydraulique de la chute sera transformée en puissance mécanique par :

 

- Les roues horizontales : Appelées roudet, rouet, etc…, ces roues ont un rendement assez médiocre allant de 20 à 40 %.

 

- Les roues verticales : Les roues « par-dessus » ou roues à augets sont les plus performantes car leur rendement peut atteindre 60 à 80 % du travail théorique de l’eau.

 

- Les roues « par-dessous » qui utilisent la force vive de l’eau ont des rendements faibles (25 à 40 %).

 

 

 

Renseignements complémentaires :

ADAM  LG  -  Tél. 05 53 87 15 37  

Site : www.adam-lg.org Email : secretariat@adam-lg.org

 

TREMPURE POUR REMONTER LA MEULE DORMANTE

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo du Net). Trempure, schéma de fonctionnement.

L’INVENTAIRE DES MOULINS A VENT ET A EAU DU CONSEIL GENERAL DU LOT ET GARONNE

D’APRES LES DOCUMENTS D’ARCHIVES

 

La recherche documentaire et archivistique a permis d'identifier des documents références permettant d'obtenir une vue d'ensemble de la meunerie en Lot-et-Garonne.

Source principale :

- « Statistiques des cours d'eau, usines et irrigation à fin d'utilisation agricole et industrielle » dressées par les Ponts et chaussées en 1899, portant sur 115 rivières, exceptions faites de la Garonne, du Lot et d'une partie du Dropt. Cet inventaire mentionne l'existence de 534 moulins à eau dont plus de 90 % sont consacrés à la transformation des blés en farine. Les autres moulins ont souvent plusieurs fonctions : on trouve majoritairement des scieries, des fabriques de ciment, des filatures, plus rarement des papeteries localisées dans la vallée de la Lède, des forges dans la vallée de la Lémance et un seul moulin recensé en tant qu'usine électrique.

Avant 1789, les archives publiques (archives départementales et archives de la Direction départementale de l'Equipement) ne possèdent aucun inventaire exhaustif. Aussi, les historiens locaux, dans le cadre de leurs contributions, notamment à la Revue de l'Académie des sciences, lettres et arts d'Agen, ont-ils largement exploité la série C des archives départementales ainsi que les archives communales (Lot-et-Garonne, E sup).

La série « S » concerne essentiellement le XIXème siècle. Les moulins à vent sont cités incidemment, la majeure partie de la documentation concernant les moulins à eau. Cette série contient essentiellement des dossiers de règlement (définition par l'administration des ouvrages hydrauliques permettant de contrôler le débit et le niveau de l'eau) des moulins, faisant suite à des conflits d'usiniers entre eux, ou d'usiniers contre les riverains. On y trouve aussi des dossiers intéressants de construction ou de transformation de moulins

 

       Nous trouvons des moulins à eau fortifiés datant des XIIème et XIIIème siècles, dont la situation, sur des rivières majeures comme le Lot (moulin de Lustrac à Trentels) ou des rivières de moindre importance comme la Gélise (moulin des Tours de Barbaste à Nérac), correspond à des points de défense en relation avec l'existence d'une seigneurie et la présence de ponts ou d'axes routiers stratégiques.

  

     Quelques moulins portaient des chronogrammes (inscriptions de date sur le bâtiment) des XVIIème, XVIIIème et XIXème siècles, correspondant soit à la période de construction, soit à une date de transformation de l'édifice. La majorité des moulins aujourd'hui conservés sont datés de cette époque (foulon d'Auzel sur la Séoune à Puymirol).

 

TYPOLOGIE DES MOULINS A EAU

Architecture
La typologie définie ici rend compte de critères de
composition d'ensemble.

type EA : moulin seul avec maison du meunier à proximité 
(moulin de Lagrave à Monflanquin, sur la Lède) 
type EB : moulin avec habitation à l'étage
(moulin de l'Escale à Verteuil-d'Agenais, sur le Tolzac) 
type EC : moulin avec habitation mitoyenne
(moulin de Malet à Clermont-Soubiran, sur le Neguevieille) 
type ED : moulin surélevé
(minoterie de Hoqueton à Samazan, sur l'Avance) 

Tous ces moulins possèdent différentes dépendances : écuries, maisons d'ouvriers, poulaillers, abris de l'âne...

Aménagements hydrauliques liés 
à la topographie


type E1 : moulin sans bief, installé sur un cours d'eau à gros débit 
type E2 : moulin avec bief, installé sur un cours d'eau à faible débit

L'enquête de terrain a duré quatre mois. 8 200 km ont été parcouru, 535 moulins répertoriés et enregistrés sur fiches informatiques dont 130 moulins à vent et 405 moulins à eau répartis sur 95 cours d'eau, comprenant, à la différence de l'inventaire de 1899, la partie du Dropt anciennement navigable et l'ensemble du Lot.

Si l'on excepte la quinzaine de moulins repérés sur le Lot, il subsisterait plus de 75 % des moulins à eau contre 35 % des moulins à vent recensés à la fin du XIXème siècle.

AUGET

 

Les moulins à eau de Lot et Garonne: (Photo du Net). L' Auget, le canal à grains, qui les amène se faire moudre, est souvent terminé par un cheval. Un vieux meunier m'expliquait que le moulin qui fonctionne fait un bruit caractéristique: "toc...toc...toc...", comparé, de manière imagée, au galop d'un cheval. Quand le galop est trop rapide, il y a danger. Pas de "galop", le cheval est au repos, pas de force motrice...

BIBLIOGRAPHIE GENERALE

AGAPAIN : Les meuliers. Meules et pierres meulières dans le Bassin parisien, Presse du village, 2002.
ARPIN M.
 : Historique de la meunerie et de la boulangerie depuis les temps préhistoriques jusqu'à 1914, 2 tomes,  Le Chancelier, 1948.

AZEMA J.-P. : Les moulins de France, Ouest France, 1995.
BEZIAN J. et H. : Les grandes heures des moulins occitans, Plon, Paris, 1994.
BOUTET G. : Les gagne-misère, p.171, Godefroy, 1986.
BOUTET G. : Petits métiers oubliés, p.135 et p.153 Godefroy, 1989.
BRUGGEMAN J. : Toujours vivants les moulins. Moulins du Nord-Pas-de-Calais du passé au présent,  ARAM Nord-Pas-de-Calais, 1986.
BRUGGEMAN J. : Travailler au moulin, éd. ARAM, Villeneuve-d'Ascq, 1996.
BRUGGEMAN J. : Moulins, maîtres des eaux, maîtres des vents, éd. Rempart, 1997.
CHAMPLY R. : Moteurs hydrauliques, Roc de Bourzac, Barjac, 1982. 
DIDEROT, D'ALEMBERT : L'encyclopédie (chapitre agriculture).
DUFOURNIER B. : Les vieux moulins. Energie d'autrefois, éd. EPA, Paris, 1980.
DUPAIGNE B. : Le pain, Messidor, 1986.
EMPTOZ G., PEYRE P. : "Aperçu sur l'usage et la technologie de la roue horizontale dans la France des XIXème et XXème siècles", Revue archéologique industrielle de la France, CILAC EHESS, Paris, 1985.
HEBERT M. : La belle histoire des moulins de France et de Normandie, Ch. Corlet, 2000.
HOMUALD DE LILLE Ch. : Les moulins de l'Ouest, Vieux Chouan, 1987.

JEANLIN M. : "Du grain à la farine", Revue Les moulins, 1980.
LEFEBURE Ch. : Moulins d'autrefois, Arthaud, 1999.
LINDET G. : Traité de meunerie, Roc de Bourzac, 1903.
MERCIE P. : Sur la route des moulins à vent du Lauragais, Mercié, Launac, 2000.
MONOD F. : "La mort des moulins à vent dans la région du Nord", L'illustration, 24/12/1927.
PETITFILS G. : Le livre de mon moulin, Stock, Paris, 1975.
QUEREILLAHC J. -L., GOUZENE M. : Meuniers et moulins au temps jadis, France Empire, Paris, 1987.
ORSATELLI J. : Les moulins, Jeanne Laffite, Marseille, 1979.
RIVALS Cl. : Le temps des moulins, La Tournefeuille, Albi.
RIVALS Cl. : Pierre Roullet, la vie d'un meunier, Jeanne Laffite, Marseille, 1983.
RIVALS Cl. : Le moulin à vent dans la société traditionnelle française, éd. Serge., 1976, Berger-Levrault, 1987.
RIVALS Cl. : "Et si vous mettiez du vent dans votre moulin. Mille ans d'économie". Revue L'Expansion, n° spécial 611, 16/12/1999.
RIVALS Cl. : Le moulin et le meunier, tome 1 Une technique, un métier, tome 2 Une symbolique sociale, Empreinte, 2000.
RIVALS Cl. : Le moulin, histoire d'un patrimoine, éd. FFAM, 2000.
RIVALS Cl., ARMENGAUD A. : Moulins à vent et meuniers des pays d'Oc, Loubatière, 1992.
SEBILLOT P. : Légendes et curiosités des métiers, Laffitte Reprint, 1981.
SIMONNET G. : La France des moulins, Albin Michel, 1988.
WEBSTER H. : "La grande détresse de nos moulins", L'illustration, 2/10/1937.

"The international molinological society", Actes du Vème symposium, avril 1982, éd. FFAM, 1984.
Moulins de France, Revue de la FFAM -Fédération française des amis des moulins- (Abonnements, 13 rue Villot, 75012 Paris). 
Le monde des moulins, Revue de la Fédération des moulins de France (La Crêpelière, 85170 Le Poire-sur-Vie).
"Meules à grains", Actes du colloque international de La Ferté-sous-Jouarre, éd. Ibis presse, Maison des sciences de l'homme, 16-19 mai 2002, Paris, 2003.

BIBLIOGRAPHIE LOCALE

ANGE O. : "Les moulins à vent", Revue Quercy recherches, 1969-70.
BAUDOIN M.-J. : "Millias, milliasse, milliassou, milhas, milliasson", Revue des amis du Buzet, spécial Les moulins, n°43, 2001.
BOISSIERE P., MAISON DE LA VIE RURALE : Une rivière, la Lède, éd., MJC Monflanquin, 1997.
BOST P. 
: "La forge ancienne et les forges du Lot-et-Garonne au cours des siècles", Bulletin du Groupe historique et généalogique de Lot-et-Garonne, n°22 et 23, 1990.

BOURRACHOT L. : "Les anciennes papeteries de l'Agenais", Revue Papier Geschichte, Mainz, Allemagne, sept. 1960, nov. 1960, avril 1961.
BOURRACHOT L. : "Les moulins et barrages sur le Lot dans la baylie de Penne", Revue de l'Agenais, suppl. au 2ème bulletin avril-juin, Agen, 1962.
BOURRACHOT L. : "Les anciennes forges de l'Agenais", Revue d'histoire de la sidérurgie, Nancy, 1962.
CHAUDIEU : "Les moulins sur Larebuson", Bulletin de la Société archéologique et historique du Mézinais, n°13, 1991.
COLLECTIF : Une histoire de la Garonne, Ramsay, 1982.
COMBABESSOUSE J. : "Vieilles histoires de moulins", Revue des amis du Buzet, spécial Les moulins, n°43, 2001.
COMBABESSOUSE J. : "Les moulins", Revue des amis du Buzet, spécial Les moulins, n°43, 2001.
CONDOU J. : Les gens du fleuve de la Garonne marmandaise, Roc de Bourzac, Barjac, 1993.
COURRECH M. : "Le moulin de Gajac à Villeneuve-sur-Lot", Bulletin des amis du Pastourais, 1993.
CUBELIER DE BEYNAC J. : "Les moulins à nef de la moyenne Garonne au XVIIIème et au XIXème siècle", Revue de l'Agenais, Nérac, 1980.
CUBELIER DE BEYNAC J. : "Les moulins du Tolzac", Bulletin des amis du Pastourais, n°12, 1985.
CUBELIER DE BEYNAC J. : "Les moulins à eau en Lot-et-Garonne", CDDP de Lot-et-Garonne, Agen, 1985.
CUBELIER DE BEYNAC J. : "Les moulins du canton de Laplume", Revue de l'Agenais, Agen, avril-juin 1992.
CUBELIER DE BEYNAC J. : "Moulins du Marmandais", Bulletin de l'association des amis du vieux Marmande et du musée Albert Marzelles, n°12, 1993.
CUBELIER DE BEYNAC J. : "Les moulins de Clairac", Revue de l'Agenais, n°3, Agen, 1994.
CUBELIER DE BEYNAC J. : "Les moulins de Casseneuil", Revue de l'Agenais, n°3, Agen, 1999.
CUBELIER DE BEYNAC J. : "Moulins d'Aiguillon", Revue des amis du Buzet, spécial Les moulins, n°43, 2001.
CUBELIER DE BEYNAC J. : "Moulins du Buzet et les meuniers", Revue des amis du Buzet, spécial Les moulins, n°43, 2001.
CUBELIER DE BEYNAC J., ISSANDOU Ph. : La Lémance, pays industriel, Fanlac, Périgueux, 1998.
CUBELIER DE BEYNAC J., ISSANDOU Ph. : Moulins à eau et à vent de Lot-et-Garonne, éd. Fanlac, Périgueux, 2003.
DEFFONTAINES P. : La moyenne Garonne, Agenais, Bas Quercy, Lille, 1932 ; Agen, librairie Quesseveur, reprint 1978 et 2000.
DELPONT H. : "Deux siècles d'économie en Albret, 1685-1900", Société académique d'Agen, Agen, 1983.
DELPONT H. : "Les moulins de l'Albret, témoins de la prospérité minotière", Revue des amis du Buzet, spécial Les moulins, n°43, 2001.
DELVIT P. : "Des usines sur l'eau, les moulins flottants dans le bassin de la Garonne", Revue de l'Agenais, Agen, 1994.
DESPEYROUX A. : "Moulins à vent de l'Agenais", Revue de l'Agenais, 1959.
GALET M. : "Les mots et le blé", Revue des amis du Buzet, spécial Les moulins, n°43, 2001.
LABADIE M. : "Céréales, farines et pains hier et aujourd'hui", Revue des amis du Buzet, spécial Les moulins, n°43, 2001.
LASSERRE G. : "Les moulins d'Astaffort aux XVIIème et XVIIIème siècles", Bulletin de la Société archéologique et historique de l'Albret, n°18, 1996.
LAURENT H. : "Les moulins à vent du Buzetois", Revue des amis du Buzet, spécial Les moulins, n°43, 2001.
LAUZUN Ph. : Le moulin de Barbaste, Imprimerie moderne, Agen, 1903.
LEPARGNEUR G. : "Le moulin du Clavier sur l'Avance avant la Révolution", Revue de l'Agenais, Agen, 1962.
MOLINIE J.-L. : "Les moulins de Buzet", Revue des amis du Buzet, spécial Les moulins, n°43, 2001.
NICOLAÏ A. : "Les moulins de l'Agenais", Histoire des moulins à papier du sud-ouest de la France 1300-1800, 2 tomes, Bordeaux, 1935.
PARAILLOUS A. : "Fours et moulins domestiques", Revue des amis du Buzet, spécial Les moulins, n°43, 2001.
PARICKMILER-DUGUET V. : "Autan en emporte les moulins", Confluent 47, n°29, Agen, juin 1997.
PARICKMILER-DUGUET V. : "Autan en emporte les moulins de Lot-et-Garonne", Le Festin, n°26, juin 1998.
PAUCHOU G. : "Moulin de Gibra, moulin à vent", Revue de l'Agenais, Agen, 1988.
POLGE H., ESCAFIT E. : "Les anciens moulins de la Gascogne gersoise", Revue de la Société archéologique du Gers, 1949.
VERZENI L. : "La Gélise en Albret et ses moulins", Bulletin de la Société archéologique et historique de l'Albret, n°17, 1995.

"Petit patrimoine rural de Lot-et-Garonne", collection Guide d'Aquitaine, éd. Le Festin, 1999.
"Les papeteries de la Lède", Sous les arcades, éd. MJC, Monflanquin, juin-juillet 1991.
"Les moulins du Tolzat", Bulletin annuel des amis du Pastourais, n°12, 1985.

 

 PATRICK GARCIA